Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Retrouvez dans cet article 10 conseils et astuces pour progresser en photographie culinaire et réaliser des clichés dignes des plus grands livres de cuisine !

 

Au-delà d’une simple discipline photographique, la photographie culinaire relève essentiellement d’une capacité à styliser son environnement, ici bien souvent une cuisine ou un plan de travail, pour réaliser des clichés percutants, qui mettront en avant les produits et recettes réalisées.

C’est sans doute l’un des thèmes photographiques le plus complet et difficile. Si on le réalise seul il faut, en effet, à la fois gérer parfaitement la composition, le stylisme et l’éclairage pour obtenir un joli cliché. Là où les paysages peuvent se suffire à eux-mêmes, ici le sujet devra être valorisé et « raconté » par une mise en scène préalablement étudiée et parfaitement exécutée. Il y a des codes et bonnes pratiques à connaître tout comme en photographie d’architecture par exemple.

Dans cet article nous verrons quelles sont les bonnes pratiques à adopter pour s’essayer à la photographie culinaire. Il pourra, nous l’espérons, vous aider à déterminer les étapes clés pour réussir ces clichés côté cuisine !

 

Crédits Photo : Pablo Merchán Montes via Unsplash

 

 

10 bonnes pratiques pour réussir dans la photographie culinaire

 

Comme expliqué dans l’introduction de cet article, on ne s’improvise pas photographe culinaire sur un coup de tête. Il faut différencier le simple fait de prendre en photo son assiette au restaurant pour la poster sur les réseaux sociaux de la création d’une ambiance et d’un véritable univers artistique autour de la nourriture et la cuisine.

Cet art complet est très formateur et vous permettra de travailler à la fois rapidement votre œil photographique mais aussi vos capacités à gérer la lumière et réaliser des compositions réussies. Même si bien souvent il se cache toute une équipe derrière les productions professionnelles, si vous voulez progresser en photographie culinaire, il vous faudra passer par une maîtrise des différents éléments qui composent une photo de ce type : création artistique, stylisme culinaire, technique photo etc.

 

1 – Maitriser son appareil et les bases de la photographie

Ce peut-être une évidence, mais il est important de rappeler que la maitrise de son appareil photo et la compréhension de certains paramètres sont indispensables pour se lancer dans la photographie culinaire. On peut s’en sortir sans grandes difficultés pour certaines prises de vue plus « classiques » , pourtant, s’il l’on veut réellement réaliser des photographies d’une grande qualité il faudra connaître son appareil photo mais aussi les bases de la photographie sur le bout des doigts.

Il faudra avant tout comprendre parfaitement l’exposition mais aussi la profondeur de champs et se plonger dans quelques lectures sur la gestion de la lumière et l’éclairage studio par exemple.

 

2 – Déterminer l’ambiance que l’on veut créer

Avant de se lancer dans un shooting de photographie culinaire, vous devez tout d’abord déterminer quelle sera l’ambiance générale de celui-ci. « Lumineux » et « obscur » sont les deux grandes tendances qui coexistent dans la photographie culinaire. L’une va plutôt jouer sur des couleurs pop et dynamiques, l’autre se focalise davantage sur la mise en scène et la mise en valeur des éléments via un jeu de lumières maîtrisé à la perfection. Tout comme la photographie de mariage, la photographie culinaire comporte donc des thèmes dominants. Il faudra savoir dans quelle direction vous souhaitez aller. Même si rien ne vous empêche de « toucher à tout » il faudra faire des choix afin de vous créer un univers et un book cohérent.

 

Crédits Photo : Brooke Lark via Unsplash

 

 

3 – Choisir son décor et son matériel

Une fois que vous aurez déterminé le style principal que vous souhaitez adopter vous pourrez vous focaliser sur le choix du matériel photo nécessaire à la réalisation de vos clichés. Puis viendra le choix du décor et des accessoires.

– Le choix du matériel photo

Ayez en tête que pour vous lancer dans la photographie culinaire vous devrez posséder un minimum de matériel. Cela passera avant tout par l’acquisition d’un jeu de lampes de studio ou celle d’un mini studio packshot si vous voulez commencer en douceur. Un bon trépied et un retardateur, pour travailler avec les valeurs ISO les plus faibles possibles (quitte à augmenter le temps de pose) sont essentiels. On opte également pour un objectif ouvrant au moins à f/2.8 pour profiter de jolis effets de bokeh. Des réflecteurs et des diffuseurs pourront aussi s’avérer être utiles.

– Le choix des fonds

Le choix des fonds est l’un des éléments les plus importants en photographie culinaire puisqu’il va grandement participer à l’ambiance générale de votre photo. N’hésitez pas à investir dans différents matériaux comme des planches en bois (brut, patiné etc), en polystyrène, en plastique, en papier ou encore en tissu. Vous pourrez les laisser telles quelles ou que vous pourrez les peindre dans différentes couleurs afin de vous constituer un panel de fonds qui viendra « rythmer » vos créations.

– Le choix de la lumière

Tout comme le fond, la lumière est également l’une des composantes les plus importantes en photographie culinaire. Savoir la diriger sera nécessaire à la réalisation de belles photographies. N’hésitez pas à lire sur le sujet et à vous entraîner. Que ce soit avec de la lumière naturelle ou de studio.

– Le choix des accessoires

Les accessoires sont essentiels à la réalisation d’une belle photo culinaire. Ne négligez pas cet investissement. N’hésitez pas à chiner de la jolie vaisselle, à acheter plusieurs linges de table, des vieilles boites de conserves, des livres anciens, des fleurs fraiches ou séchées etc. Nous développons ce point des accessoires un peu plus loin dans l’article car c’est ce qui fera la différence entre un cliché banal et un cliché qui marquera les esprits.

 

Vous aurez besoin de plusieurs éléments et accessoires
pour réaliser vos prises de vues culinaires.
Crédits Photo : Szabo Viktor via Unsplash

 

 

4 – Jouer avec les couleurs

La force de la cuisine réside dans son explosion des saveurs et des couleurs ! Tirez parti de cela en jouant avec les couleurs afin de retranscrire les saveurs en image. N’ayez pas peur de tenter le monochrome ou encore d’utiliser les camaïeux de couleurs pour donner plus de peps à vos clichés.

 

Crédits Photo : Oriol Portell on Unsplash

 

 

5 – Sublimer la nourriture avec le clair / obscur et les contrastes

Le clair – obscur est l’une des tendances photographique qui a su s’imposer dans différents domaines de cet art. Et même si à l’origine on y associait plutôt un type d’éclairage, aujourd’hui ce terme qualifie aussi un type de photographie. Photographies sombres, belle lumière, ambiance rustique et authentique sont les mots qui définissent le courant du clair – obscur dans la photographie culinaire.

Ce courant maitrise l’art de la lumière à la perfection et n’hésite pas à utiliser le contraste pour sublimer des éléments clés de la composition. C’est une mise en scène plutôt difficile à réaliser et il faut beaucoup de pratique pour arriver au résultat escompté mais c’est également la garantie d’un rendu professionnel, artistique et très esthétique.

 

Lorsque le choix des fonds et de l’ambiance générale permettent de
créer de véritables œuvres d’art.

Crédits Photo : Jodie Morgan via Unsplash

 

 

 

6 – Penser « minimaliste » pour mettre en valeur son sujet

La photographie culinaire ne rime pas toujours avec une composition chargée et de nombreux accessoires. Certaines photographies bien réalisées et très minimalistes auront beaucoup plus d’impact que des photos chargées. C’est notamment le cas lorsque l’on veut valoriser un produit brut par exemple, ou mettre en lumière un seul élément d’une recette.

 

Les compositions minimales sont parfois suffisantes pour mettre en valeur un sujet.
Crédits Photo : Charles Deluvio via Unsplash

 

 

7 – Maitriser l’utilisation des accessoires en photographie culinaire

La vaisselle est l’un des éléments phares de la création artistique dans le stylisme culinaire. Ce qui en fait un choix tout aussi important que celui du fond et de l’éclairage. Toutefois la stylisation ne s’arrête pas là, vous pourrez en effet agrémenter votre composition de différents ustensiles. Les éléments naturels comme des fleurs, des feuilles, du bois, des coquilles sont également parfaits pour styliser votre mise en scène. Récoltez des petits trésors lors de vos sorties en pleine nature, ils pourront faire d’excellents éléments de décor pour vos photos culinaires.

Suivant les ustensiles et vaisselles utilisés, vous pourrez aussi accentuer le style « clair – obscur » en faisant en sorte, par exemple, que la partie la plus claire (et donc celle que l’on verra en premier) soit ce qui se trouve dans l’assiette ou ce que vous voulez mettre en avant. Vous veillerez donc à choisir des éléments de décoration plus foncés afin d’accentuer ce contraste.

Si vous voulez plutôt vous concentrer sur des mises en scène plus simples, une vaisselle délicate et quelques éléments de la nature suffisent parfois à créer une composition esthétique.

 

Ici une composition simple et épurée a suffit à mettre en valeur
ces petites verrines à base de fraises. 
On comprend rapidement quel est l’ingrédient phare de cette recette.
Ne cherchez pas à en faire trop, la lecture photographique doit être la plus facile possible.

Crédits Photo : Karly Gomez via Unsplash

 

 

8 – Ne pas avoir peur de varier ses compositions et les angles de prises de vues

Comme dans toutes disciplines photographiques, la photographie culinaire est une histoire de composition, de lumière et d’angle de prise de vue. C’est pourquoi vous ne devez pas avoir peur de modifier sans cesse votre approche de ceux-ci. Ne vous enfermez pas dans une seule vision, une seule conception de la photographie culinaire. Votre audace et votre capacité à expérimenter seront les garants de votre réussite.

Entraînez-vous dans votre cuisine à réaliser différentes compositions. Le but étant de mettre en valeur votre sujet et surtout de raconter une histoire autour de celui-ci.

 

 

9 – Garder à l’esprit la nature délicate de son sujet

Et oui, il ne faut pas perdre de vue que le sujet traité ici est la nourriture. Et que suivant sa nature elle peut être plus fragile que d’autre. C’est le cas notamment de la glace ou d’autres produits frais par exemple. C’est pourquoi il faut travailler sa composition, son éclairage et son angle de prise de vue en amont. La photographie culinaire ne s’improvise pas et tout doit être ordonné et minuté.

 

Lorsque l’on photographie une glace, le temps dont l’on dispose est très court,
il vaut mieux garder ce paramètre en tête afin de ne pas se faire avoir.

Crédits Photo : Photo by ian dooley via Unsplash

 

 

10 – Ne pas négliger la post-production en photographie culinaire

Idéalement, vous aurez géré votre composition, votre lumière et vos paramètres de prise de vue à la perfection… De ce fait vous aurez peu d’éléments à rectifier en post-production. Toutefois ne perdez pas de vue qu’un traitement en post-production pourra apporter votre touche perso ou ce petit « je ne sais quoi » qui vous différenciera des autres.

 

 

 

Des exemples d’univers de photographie culinaire pour s’inspirer

 

Et puisque des exemples valent parfois mieux que des mots, n’hésitez pas à regarder les comptes Instagram ou les sites internet de différents photographes et stylistes culinaire. Vous pourrez ainsi faire le plein d’idées, parfaire votre œil et votre sens créatif.

Voici donc une liste de comptes Instagram dont le travail pourra vous inspirer :

@amandine_lhyver

@_goodoldfashioned

@madeinclems qui a également créé le podcast @devenirphotographeculinaire

@story_on_a_plate_

@twocupsflour

 

Attention toutefois, le but n’étant pas de reproduire à l’identique ce que vous verrez. Il s’agit plutôt de vous inspirer et d’interpréter à votre façon ce que vous pouvez voir ici et là.

Les livres de cuisine et blogs culinaires sont également une excellente source d’inspiration. Ne négligez pas le réseau social Pinterest ! Il vous permettra de faire le plein de bonnes idées et de créer des tableaux d’inspiration plus spécifiques. Mots-clés : Food photography, photographie culinaire, food photo etc. On peut très bien imaginer des classements par couleurs, par ambiances, suivant les aliments photographiés etc.

 

 

Est-ce que cet article vous a donné envie de vous essayer à la photographie culinaire ? Est-ce un thème de photo qui vous passionne ?
Si vous avez d’autres astuces et conseils à partager avec nos lecteurs n’hésitez pas à laisser un commentaire. 

Avatar de Eloïse de MissNumerique
Auteur

Photographe & rédactrice web spécialisée dans le voyage, je partage avec mes lecteurs ma passion pour la découverte du monde et la photographie.

1 Commentaire

  1. Avatar de Eloïse de MissNumerique

    Très bonne prise de vue. Il se trouve que j’étudie la photographie, et cette photographie culinaire semble que je dois l’essayer. Merci de partager les astuces.robinet doré

Écrire un commentaire

Retour en haut