Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Dans ce nouvel article, nous allons essayer de faire un point sur ce qui se fait de mieux actuellement, en termes d’effets pour nos solutions de montage et de compositing. Comme il existe énormément de plugins et de logiciels et que la compatibilité entre tous les logiciels n’est pas universelle, ce top 5 sera donc par thème. Ainsi, il se peut que pour un thème on trouve plusieurs solutions sur diverses plateformes. Cette liste n’est bien sûr pas exhaustive, mais elle représente ce qui se fait de mieux en termes d’effets visuels sur nos divers logiciels.

Top 5 effets vidéo : ouverture.
Photo : FrameStockFootages / Shutterstock.

1 – Les boîtes à outils

Commençons par ce qui est peut-être le moins visible avec les outils qui vont permettre de corriger des erreurs lors du tournage ou bien des problèmes techniques.

Neat Video est l’un des plus anciens réducteurs de bruit sur le marché. Disponible en tant que plugin sur pratiquement tous les logiciels de montage, il vient de passer à la version 5 avec une accélération du traitement de l’image. Ce plugin permet donc de réduire le bruit dans vos vidéos, mais dispose aussi de fonctionnalités plus poussées pour corriger des déformations liées aux nouveaux capteurs et permet aussi de faire de la restauration de films.

Le site de Neat Video

Lorsque l’on parle d’outils, une société pionnière vient en tête de liste : Boris FX. Elle s’est implantée au commencement du montage non linéaire “virtuel” avec AVID. Depuis, son offre s’est beaucoup étoffée avec le rachat de plusieurs sociétés. Sa suite d’outils Boris Continnum permet de régler de nombreux problèmes que vous pouvez rencontrer lors de vos tournages et se positionne comme un véritable couteau suisse de la postproduction.

Ainsi, vous allez pouvoir gérer les problèmes de flickering (“scintillement”) ou faire de la restauration d’image. De plus, Boris Continnum intègre maintenant le trackeur planaire “MOCHA” ce qui permet de beaucoup simplifier les différentes tâches. L’outil dispose aussi de dizaines d’effets visuels, de transitions et d’incrustation, disponibles sur pratiquement tous les logiciels de montage et de compositing. Des versions d’évaluations sont accessibles au téléchargement afin de tester.

Le site de Boris FX

2 – La physique des particules

La création d’effets de particules est omniprésente depuis plusieurs années que ce soit dans les films pour ajouter des éléments de texture, d’atmosphère, mais aussi beaucoup dans tout ce qui est l’animation de titrages : le mograph.

La société Red Giant développe le plugin référence en termes de particules : Trapcode Particular. Ce dernier est intégré dans la suite Trapcode Suite.

Trapcode Particular possède de nombreux préréglages pour ne pas démarrer obligatoirement de zéro. Avec sa dernière version, on retrouve un nouveau moteur de physique des fluides, mais aussi la possibilité de générer des particules à partir de texte ou d’interagir avec des objets 3D. Le seul bémol est qu’il est disponible uniquement pour Adobe After Effects.

Le site de Red Giant

Utiliser les particules permet d’appliquer des effets de physique comme la gravité, l’attraction ou la répulsion. Mais, ce qui est mieux, c’est de bénéficier d’un moteur de physique pour tous les calques d’un projet. C’est ce que fait Newton, un plugin incroyable qui permet d’appliquer de la physique sur les différents éléments d’un projet.

Newton permet donc d’appliquer des notions de physique du monde réel sur vos calques. Cela permet de gagner énormément de temps pour l’animation, car vous vous passez de la création de points clés et surtout, de la modification de ces points clés. Newton gère la gravité, la collision des objets et les liens entre les objets. Je vous invite donc à regarder la seconde vidéo ci-dessous, qui montre une grande partie des possibilités offertes par Newton.

Petit bémol comme pour Trapcode particular, Newton est uniquement disponible pour Adobe After Effects.

Le site de Newton

3 – Un look Cinéma

Lorsque l’on crée un film, quel que soit le budget alloué, on a envie d’avoir un “look” cinéma pour chacun des plans. L’arrivée sur le marché de nouvelles caméras accessibles au plus grand nombre, pouvant enregistrer en RAW comme la Blackmagic Pocket Cinema Caméra 6K permet d’espérer le fameux rendu cinéma. Mais, cela doit passer par des connaissances sur l’étalonnage avec des outils comme Da Vinci Resolve, par exemple. D’autres solutions existent afin de simplifier la partie étalonnage, avec des outils plus intuitifs et dédiés aux monteurs. Comme mFilmLook de la société Motion VFX, un plugin exclusif à Final Cut Pro X, pour le moment.

mFilmLook simplifie au maximum les différentes étapes de création de looks cinématographiques avec l’intégration de préréglages qui peuvent servir de base pour un effet. Il y a aussi une palette d’outils simples à utiliser comprenant la balance des blancs, le contrôle des niveaux, l’ajout de grain, de lens flare, de distorsion optique, d’ajout de LUT, etc.

Le site de Motion VFX

Magic Bullet Suite de la société Red Giant est aussi une bonne solution pour créer des looks cinématographiques. Comme son nom l’indique, c’est une suite de logiciels dédiés à l’étalonnage, mais aussi à la restauration de l’image, à la retouche beauté, l’ajout ou la suppression de bruit, etc.

Ce ne sont pas moins de 7 logiciels dédiés à la personnalisation de vos images que vous allez pouvoir retrouver dans cette suite. Question compatibilité, la plupart des logiciels sont compatibles avec pratiquement tous les logiciels du marché, sauf le Denoiser et Colorista qui est compatible avec Adobe Premiere et After Effect ainsi que FCPX et Motion 5 d’Apple.

Le site de Red Giant

4 – La 3D facile

Lorsque l’on crée des habillages ou que l’on réalise des effets, la manipulation d’objets 3D devient de plus en plus la norme. Or, pour les monteurs ou les graphistes 2D cela est un tout nouvel univers. Depuis quelques années, il existe des solutions qui permettent à des noms initiés de pouvoir intégrer plus facilement des éléments 3D voire de créer et animer directement depuis leur logiciel de montage ou d’effets.

Element 3D de la société Videocopilot est l’un des premiers plugins permettant de manipuler des objets 3D tout en ajoutant des possibilités d’animation et d’effets avec des éléments 2D. Exclusif à After Effects, c’est aujourd’hui une des références pour les graphistes 2D voulant utiliser des éléments 3D dans leur composition.

Outre le fait d’importer des objets 3D, Element 3D permet d’agir sur la lumière, les ombres et les reflections, mais aussi sur les textures via des “Shaders” permettant d’affecter les propriétés de la matière des objets. Il est aussi possible de dupliquer les objets pour différents types d’animations.

Le site de Videocopilot

Si vous ne travaillez pas sur After Effects et Première Pro, mais que vous êtes plutôt sur Final Cut Pro X et Motion, ne vous inquiétez pas. Vous pouvez aussi travailler simplement avec des objets 3D. mO2 de la société Motion VFX est comme Element 3D, un plugin qui vous permet d’importer des objets 3D, mais aussi des scènes entières provenant de logiciels comme Cinema 4D.

Il reprend beaucoup des fonctionnalités d’Element 3D et apporte une complète intégration avec Final Cut Pro X en plus de Motion 5. Comme Element 3D, mO2 dispose de son propre moteur 3D optimisé et MotionVFX propose de nombreux packs additionnels de Shaders et d’objets 3D. À noter que certains sont gratuits.

Le site de Motion VFX

5 – Le suivi de mouvements parfait

Dernier effet indispensable pour tout monteur ou graphiste : le tracking planaire. Le tracking ou suivi de mouvement permet comme son nom l’indique de suivre la trajectoire d’un objet dans une vidéo pour ensuite l’appliquer sur un autre objet. Par exemple, un logo sur une vitrine de magasin, un effet mosaïque sur un visa, etc.

Au départ, le suivi de mouvement se basait sur le suivi de pixels. Simple, mais problématique lorsque l’objet sort du cadre ou si un objet vient obstruer l’élément que l’on suit. Le tracking planaire permet de suivre une forme planaire. Ainsi, on a moins de restrictions si une partie de la forme quitte le cadre où est cachée.

Mocha Pro est la référence en tracking planaire. Solution rachetée par la société Boris FX, elle s’intègre à tous les effets de la société comme Boris Continuum et Sapphire. On retrouve Mocha Pro dans After Effects ou comme plugins dans les autres logiciels, que ce soit dans les logiciels de montage ou de compositing.

Le site de Boris FX

Avatar de Lucien de MissNumerique
Auteur

Photographe, auteur et formateur. Il est un grand spécialiste de l'industrie de l'image. La photo et la vidéo n'ont pas de secret pour lui.

Écrire un commentaire

Retour en haut