Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Les fisheyes sont des objectifs au rendu particulier qui permettent d’avoir un très large angle de champ. Ces très grand-angles génèrent une déformation visible qui offre cependant de nombreuses options créatives. Ils permettent ainsi aux photographes de repousser les limites en matière de composition et d’enregistrer un maximum d’informations pour divers usages. Voici un petit tour d’horizon des objectifs fisheyes.

Qu’est-ce qu’un objectif fisheye ?

Les objectifs fisheyes sont des objectifs très spécifiques. Ils se caractérisent par leur très courte focale qui propose un angle de champ ultra-large de 180° minimum. Cette très courte focale, génère une distorsion recherchée qui courbe les lignes droites et donne ce rendu si spécifique oeil de poisson, à l’origine de leurs noms. Les images prises avec un objectif fisheye sont ainsi déformées.

Les types de fisheyes

Les fisheyes diagonaux sont les fisheyes les plus courants. Ils couvrent un angle de 180° dans la diagonale et permettent d’afficher une image plein format sur toute la surface du capteur. La focale de ces objectifs débute généralement à 16 ou 15 mm et s’étend jusqu’au 12 mm.

Objectif fisheye : architecture.
© Edgar Chaparro / Unplash

L’autre catégorie concerne les fisheyes circulaires. Ils couvrent un angle minimum de 180° ou plus, mais dans toutes les directions cette fois-ci, générant une image circulaire réduite. C’est le cas des focales plus courtes de 8 à 4 mm.

Objectif fisheye : circulaire.
Image : bellena / Shutterstock.

L’effet fisheye sera plus prononcé si l’objectif est utilisé sur un capteur 24 x 36 mm. Sur un appareil à capteur APS-C ou plus petit, il faudra prendre en compte le facteur de conversion qui varie selon les fabricants, mais qui rétrécit l’angle de champ.

Usage des objectifs fisheyes

Bien que les fabricants essaient de limiter au maximum la distorsion générée par ce type d’objectifs, c’est aussi ce qui fait tout le charme des fisheyes. Grâce à ce très large angle de champ et cette distorsion prononcée, il est possible de capturer de grands espaces tels que des paysages, de jouer avec la perspective pour de la prise de vue d’architecture par exemple ou encore d’accentuer les traits d’un sujet proche, même si la déformation des visages n’est pas toujours l’aspect le plus flatteur. Les photographes de sports extrêmes sont également très friands des objectifs fisheyes qui permettent de mieux contextualiser le sujet et d’accentuer visuellement la performance des sportifs. Les objectifs fisheye sont également très prisés pour l’astrophotographie puisqu’ils permettent de capturer l’intégralité de la voûte céleste. À l’origine, c’est pour cet usage qu’ils ont été conçus.

Objectif fisheye : arènes.
© Eric Cook / Unsplash
Objectif fisheye : portrait.
© Joel Muniz / Unsplash
Objectif fisheye : sport.
© Jan Kopriva / Unsplash
Objectif fisheye : étoiles.
© Michael Parede / Unsplash

Sélection des objectifs fisheyes

Nous vous avons concocté une petite sélection d’objectifs fisheyes compatibles avec différentes montures.

Samyang 12 mm f/2.8 Fisheye

Samyang 12 mm f/2.8 Fisheye
Le Samyang 12 mm f/2.8 Fisheye.

Le Samyang 12 mm f/2.8 est un fisheye qui offre un angle de champ de 180° à la diagonale, compatible avec les capteurs plein format et APS-C, disponible en Sony en monture A, Sony E, Canon EF, Nikon F (version AE avec contacts) et Pentax K. Il est composé de 12 éléments répartis en 8 groupes dont 2 lentilles asphériques.

Le Samyang 12 mm f/2.8 est vendu 478,90 € en monture Sony E et A et 479,90 € en monture Nikon AE.

Le Samyang 12 mm f/2.8 Fisheye en monture Sony E sur Miss Numérique
Le Samyang 12 mm f/2.8 Fisheye en monture Sony A sur Miss Numérique
Le Samyang 12 mm f/2.8 Fisheye en monture Nikon AE sur Miss Numérique

Laowa 4 mm f/2.8 Fisheye : hybride APS-C (Sony, Fujifilm, Canon) et micro 4/3 (Olympus, Panasonic)

Laowa 4 mm f/2.8 Fisheye
Le Laowa 4 mm f/2.8 Fisheye.

Cet objectif Laowa 4 mm f/2.8 Fisheye procure un angle de champ de 220° et une image circulaire. Sa distance de mise au point minimale est de 8 cm et il pèse 135 grammes seulement. L’objectif est composé de 7 éléments répartis en 6 groupes et fonctionne en mise au point manuelle. Il est compatible avec les hybrides en montures Fuji X, Sony E, Canon EOS M (capteurs APS-C) et avec les hybrides à capteur 4/3” Panasonic et Olympus. Le Laowa 4 mm f/2.8 Fisheye est vendu 299 €.

Objectif fisheye : circulaire.
© Udom Sathanurukkul / © Matt Evans

Le Laowa 4 mm f/2.8 Fisheye en monture Fuji X sur Miss Numérique
Le Laowa 4 mm f/2.8 Fisheye en monture Sony E sur Miss Numérique
Le Laowa 4 mm f/2.8 Fisheye en monture Canon EOS M sur Miss Numérique

Sigma 8 mm f/3.5 EX DG : reflex Canon

Sigma 8 mm f/3.5 EX DG
Le Sigma 8 mm f/3.5 EX DG.

Ce fisheye procure une image circulaire avec un angle de vue de 180°. Il est compatible avec les reflex Canon à capteur 24 x 36 mm. Sa distance de mise au point minimale est de 13,5 cm, il profite d’une ouverture lumineuse f/3.5 et son rapport de reproduction est de 1: 4,6.

Le Sigma 8 mm f/3.5 EX DG est venu 799 €.

Le Sigma 8 mm f/3.5 EX DG en monture Canon EF sur Miss Numérique

Nikon 8-15 mm f/3.5-4.5E ED : reflex Nikon

Nikon 8-15 mm f/3.5-4.5E ED
Le Nikon 8-15 mm f/3.5-4.5E ED.

Les zooms fisheyes existent également, comme ce Nikon 8-15 mm f/3.5-4.5E ED qui permet d’obtenir des images circulaires et à l’horizontale en couvrant un angle de champ de 180°, compatible avec les reflex Nikon en monture FX. Cet objectif est composé de 15 lentilles réparties en 13 groupes dont trois lentilles en verre EF, deux lentilles asphériques et des lentilles avec un traitement nanocristal et fluor qui limite les aberrations chromatiques et les lumières parasites. Ce zoom est équipé d’un système autofocus contrôlé par un moteur silencieux SWM et sa distance de mise au point est de 16 cm. Le zoom est aussi robuste et résistant à la poussière et à l’intrusion d’eau pour affronter les conditions difficiles.

Le Nikon 8-15 mm f/3.5-4.5E ED est vendu 1349 €.

Le Nikon 8-15 mm f/3.5-4.5E ED sur Miss Numérique

Samyang 8 mm f/2.8 UMC II : hybride APS-C Sony et Fujifilm

Samyang 8 mm f/2.8 UMC II
Le Samyang 8 mm f/2.8 UMC II.

Le Samyang 8 mm f/2.8 UMC II est compatible avec les hybrides Sony en monture E ou Fujifilm. Il couvre les capteurs au format APS-C. Sa construction optique est composée de 10 lentilles réparties en 8 groupes, dont une lentille asphérique et deux en verre à très faible dispersion. Il couvre un angle de champ de 180°, sa distance de mise au point est de 30 cm et il pèse seulement 217 grammes.

Le Samyang 8 mm f/2.8 UMC II est vendu 279,90 €.

Le Samyang 8 mm f/2.8 UMC II en monture Sony E sur Miss Numérique
Le Samyang 8 mm f/2.8 UMC II en monture Fujifilm X sur Miss Numérique

Olympus M.Zuiko Digitial ED 8 mm f/1.8 PRO : hybride micro 4/3 (Olympus, Panasonic)

Olympus M.Zuiko Digitial ED 8 mm f/1.8 PRO
Le Olympus M.Zuiko Digitial ED 8 mm f/1.8 PRO.

Cet objectif est destiné aux hybrides à capteur 4/3” Olympus et Panasonic entre autres. Sa grande ouverture très lumineuse f/1.8 lui permet de travailler dans des conditions difficiles. Sa distance de mise au point est de 12 cm, il intègre un système autofocus discret et il est résistant à l’eau, aux chocs et à la poussière.

Objectif fisheye : démo Olympus.
© Peter Baumgarten / Olympus

L’Olympus M.Zuiko Digitial ED 8 mm f/1.8 PRO est vendu 799 €.

L’Olympus M.Zuiko Digitial ED 8 mm f/1.8 PRO sur Miss Numérique

Pour conclure

Les fisheyes sont des objectifs à part et à l’usage très spécifique. Leur très large angle de champ est leur principal argument, soutenu par une distorsion qui permet de voir toujours plus grand et d’afficher de nombreuses informations complémentaires par rapport à un objectif standard. Ils conviennent pour du paysage, de la photographie sportive, de l’architecture, de l’astrophotographie et pour tous types de prises de vues créatives.

Avatar de Céline de MissNumerique
Auteur

Photographe et rédactrice spécialisée en photo, toujours en quête d'aventures et de découvertes. Couleur de cheveux : #a85820.

2 Commentaires

  1. Avatar de Céline de MissNumerique

    Excellente et très intéressante revue sur un sujet pas toujours évident.

    A quand un revue de ce type pour les objectifs macro ?

    Merci d’avance,

    Bien cordialement,

    JJM

Écrire un commentaire

Retour en haut