Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Quels sont les accessoires qui nous permettent d’améliorer les caractéristiques et les performances d’un objectif photo ? On peut vouloir rendre son optique photo plus ergonomique, plus résistant aux chocs, aux agressions de l’eau et de la poussière, réduire la distance de mise au point ou encore augmenter sa focale. Nous allons décrire dans cet article tous ces accessoires pour objectifs photo utiles, pratiques voir indispensables dans votre pratique de la photographie. À vous de juger.

Les filtres photo

Le filtre polarisant

Cet accessoire est une lentille qui vient se visser sur le devant de votre objectif. On utilise un filtre polarisant quand l’on souhaite atténuer les reflets d’une vitre ou d’une étendue d’eau. De plus, il faut savoir que l’utilisation de ce type d’accessoire donne un peu plus de saturation aux couleurs. C’est relativement flagrant dans le bleu du ciel.

Mon conseil : un filtre polarisant a un certain coût. Pour pouvoir l’adapter sur tous vos objectifs photo, choisissez un filtre polarisant qui possède un diamètre équivalent à votre plus gros objectif. Vous pourrez ainsi l’adapter à tous vos objectifs dont le diamètre est inférieur grâce à des adaptateurs beaucoup moins onéreux. Le rendu procuré par cet accessoire pour objectif photo ne peut pas être reproduit en post-traitement.

Filtre polarisant Hoya Nano HD 67mm
Filtre polarisant Hoya Nano HD 67mm
Set de 9 bagues d'adaptation pour filtre de 37 à 82mm de la marque Big
Set de 9 bagues d'adaptation pour filtre de 37 à 82mm de la marque Big

Le filtre uv

Concrètement, certains ne dissocient pas l’achat d’un objectif et d’un filtre UV. Pourquoi cela ? Sans ouvrir à nouveau un débat, un filtre UV, dans son rôle mécanique, est une sacrée protection contre les projections d’eau, de sable, de boue, branchage … etc . Le filtre UV protège votre belle lentille frontale et son revêtement anti-reflet qui coûte un bras à remplacer 😁. De plus, on est plus serein quand on nettoie un filtre UV que la lentille frontale de son optique. Alors, êtes-vous prêt à investir 20 ou 30 euros dans cet accessoire ?

 

Les bagues 

Un accessoire qui tient dans une poche. On en parle beaucoup en ce moment avec l’arrivée relativement récente des appareils photo hybrides et leurs montures spécifiques. Je veux bien sûr parler des bagues adaptatrices. Il s’agit de bagues qui permettent la compatibilité entre objectif et appareil photo de monture différente. Par exemple : si vous possédez un appareil Nikon et souhaitez adapter des objectifs Canon d’un précédent achat, cela ne sera plus un problème grâce à cet adaptateur.

Le blog miss numérique a consacré un article complet sur le sujet, que vous pouvez retrouver ici. Attention tout de même, le prix de cette accessoire est très variable. Il peut s’échelonner de quelques dizaines d’euros à plus de 500. On n’imagine pas la complexité de tous ces contacts électroniques qui rend l’autofocus ou la stabilisation possible entre marques. Pour un coût bien moindre, il reste toujours la possibilité d’adapter des objectifs anciens manuels sur votre boitier grâce à des adaptateurs simples dénués de contacteurs numériques. . Petit inconvénient de cette seconde solution, vous perdez l’autofocus, l’ouverture et la fermeture automatique du diaphragme mais surtout les données exifs de vos images.

Bague Sigma MC 11- Sony E vers Canon EF
Bague Sigma MC 11- Sony E vers Canon EF
Bague d'adaptation Metabones - Nikon F vers Fujifilm XT
Bague d'adaptation Metabones - Nikon F vers Fujifilm XT

 

Protéger efficacement ses objectifs photo

Que l’on soit particulièrement soigneux avec son matériel dans un objectif de revente ultérieure ou tout simplement pour augmenter la longévité de celui-ci, les accessoires dédiés à cette fonction sont nombreux et variés. En voici quelques exemples :

Le pinceau nettoyant

Un accessoire dont la place qu’il occupe n’est pas du tout proportionnelle aux services qu’il vous rendra : le lenspens (moins de 10 euros). Sa promesse : enlever en un clin d’oeil les poussières qui viendront se mettre sur votre lentille frontale ou sur votre filtre. Dans le même registre, il y a la célèbre poire qui vient souffler les poussières présentes sur la lentille.  Pour un nettoyage plus approfondi il faudra investir dans un kit de nettoyage spécial objectif.

nettoyer son objectif photo avec le Lenspen
nettoyer son objectif photo avec le Lenspen

Le lenscoat

Ce sont des éléments généralement en néoprène qui vont venir couvrir l’ensemble de l’objectif photo. Très utile en photographie nature, le lenscoat offre une protection contre les griffures et permet de camoufler son matériel photo dans l’environnement.

Protection d'objectif photo lenscoat camouflage
Protection d'objectif photo lenscoat camouflage

Le pare-soleil

Bien souvent, il est fourni avec votre optique, mais ce n’est pas toujours le cas. En plus de gonfler l’ego du photographe par l’allongement artificiel du fût optique, le pare-soleil est utile pour 2 choses bien distinctes :

  • Bloquer les rayons obliques de lumière et ainsi éviter le flare (représenté par des taches ou traînées lumineuses dans l’image).
  • Protéger la lentille frontale contre les éléments extérieurs. Avec certaines focales courtes on perd vite la notion des distances, dans ces situations on ne regrette jamais d’avoir laissé le pare soleil. Je ne vous fait pas un dessin sur l’utilité de cet accessoire lors d’une chute de votre objectif photo 😁.

Un autre type de pare soleil bien utile : l’ ULH ou l’Ultimate Lens Hood. Cet accessoire souple en silicone permet de photographier sereinement à travers une surface vitrée sans craindre la dégradation de l’image due aux reflets parasites. Il est à noter qu’il existe également une version pour smartphone.

Ultimate lens hood - le pare soleil pour photographier à travers les vitres
Ultimate lens hood - le pare soleil pour photographier à travers les vitres

La housse anti-pluie

Une housse pour la pluie couvre non seulement l’objectif mais également le boîtier. Je sais qu’il existe des objectifs dit “tropicalisés” mais on n’est jamais trop prudent. Et pour ceux qui viendraient me dire qu’il y a une garantie contre une mauvaise manufacture, je ne veux pas prendre le risque d’immobiliser mon objectif pour cause de réparation. Cet accessoire occupe vraiment peu de place. Outre la protection évidente contre la pluie, certains modèles atténuent également le froid (et donc le risque de buée dans l’objectif). Son coût varie selon les modèles de 30 à plus de 100 euros.

Housse anti-pluie parThink Tank
Housse anti-pluie parThink Tank
Housse anti-pluie pour boitier et objectif photo de Peak Design
Housse anti-pluie pour boitier et objectif photo de Peak Design

Les protections en silicone

Facilement reconnaissables avec leurs couleurs flashy, les coques en silicone sont surtout connues pour habiller le boîtier photo. Les éléments de protection en silicone pour objectif ne couvrent pas l’intégralité de l’optique comme le lenscoat. Il y a 2 éléments : une bande qui se positionne sur le pare-soleil ou sur le devant de l’optique et une autre bande qui s’ajuste au milieu du fût. L’avantage du silicone est son pouvoir antidérapant, sa capacité à absorber les micro-chocs et sa protection anti-rayure en tous genres. Ces protections pour objectifs coûtent environ 15-20 euros.

Kit de protection en silicone pour objectif photo par Easy Cover
Kit de protection en silicone pour objectif photo par Easy Cover
Illustration de la protection pour objectif photo par Easy Cover
Illustration de la protection pour objectif photo par Easy Cover

Transporter ses objectifs photo

Pour transporter individuellement ses objectifs ou dans un sac photo, il existe des “pochons” en néoprène ou tissus spécialement conçus pour nos objectifs. Très pratiques, ils protègent efficacement vos optiques contre les petits chocs. Attention cependant : ces pochons ne sont pas étanches ! Ils existent en plusieurs tailles, les marques concernées sont Think Tank (série lens cases duo), Easycover Peak Design ou encore Lowepro.

Étui objectif photo Lens case duo de Think Tank
Étui objectif photo Lens case duo de Think Tank
Étui pour objectif photo de Easy cover
Étui pour objectif photo de Easy cover

Si vous recherchez une véritable protection contre le sable et l’eau je vous oriente vers les protections de la marque Kuvrd. Ces protections en silicone épousent parfaitement le fût d’un objectif et le couvrent en intégralité. Cela fait plus d’un an que je les utilise et je n’ai déploré aucun accident. Leur mise en place est plus aisée et rapide qu’il n’y paraît.

Protection d'objectif photo en silicone de chez Kuvrd
Protection d'objectif photo en silicone de chez Kuvrd
Mise en situation des protections d'objectifs photo de chez Kuvrd

Un système pour changer rapidement d’optique

Si vous faîtes partie des personnes qui souhaitent rapidement changer d’optique lors d’une sortie photo, le système de fixation d’objectif de Peak Design devrait attirer votre attention. Il s’agit concrètement d’un accessoire qui va vous faciliter la vie pour effectuer un changement rapide d’objectif. 

Camera clip V3 de Peak Design
Camera clip V3 de Peak Design
Solution de fixation d'objectifs photo par Peak Design
Solution de fixation d'objectifs photo par Peak Design

Allonger la focale de ses optiques

Si vous trouvez la focale de votre objectif un peu courte et que vous envisagez l’achat d’une nouvelle optique, le multiplicateur de focale pourrait être une solution alternative beaucoup moins onéreuse pour acquérir ces quelques mm de focale supplémentaire.

Cet accessoire représenté par un tube mince muni d’une lentille, se place entre votre boîtier et votre optique. Il existe plusieurs facteurs de grossissement selon les marques mais en général on retrouve des multiplicateurs :

  • X1,4
  • X2 (appelé doubleur)
  • X3 (appelé tripleur mais celui-là, il vaut mieux l’oublier)
Multiplicateur X1,4 de chez Sigma
Multiplicateur X1,4 de chez Sigma
Doubleur pour objectif de chez Tamron
Doubleur pour objectif de chez Tamron

Concrètement, il multiplie la longueur focale de votre objectif par un facteur multiplicateur. Par exemple, si vous disposez d’un objectif de 100mm, celui-ci se transforme en 140mm avec un multiplicateur X1,4. Il existe des multiplicateurs compatibles avec toutes les montures d’objectifs photo.

Avant d’investir quelques euros  (quelques dizaines d’euros à plus de 500 euros selon les modèles) il faut que vous sachiez ceci :

  • Un multiplicateur fait perdre de la luminosité à votre objectif (une ouverture de f/2,8 initiale deviendra f/4 avec un multiplicateur X1,4 et f/5,6 avec un doubleur)
  • Un multiplicateur dégrade la qualité de l’image (un multiplicateur X1,4 génère une très légère dégradation du piqué. Un doubleur aura une conséquence plus visible)
  • Il existe des multiplicateurs très bons et d’autres très moyens.

Les multiplicateurs sont mes accessoires pour objectif photo favoris. Le seul inconvénient que je leur trouve concerne la contrainte d’installation quand je suis en ballade.

Diminuer la distance de mise au point 

2 accessoires permettent de vous affranchir de la distance minimum imposée par votre objectif. Ils sont souvent utilisés pour photographier des petits objets ou animaux (bijoux, pâtisseries, insectes, fleurs etc…)

Les tubes allonge, comme leur nom l’indique, sont des tubes creux en plastique ou en métal qui viennent se placer entre l’objectif et le boîtier. Leur intérêt est d’augmenter le tirage entre l’objectif et le capteur. Ce qui a pour conséquence de pouvoir se rapprocher très près du  sujet. Inconvénient de cet accessoire : vous perdez la mise au point sur l’infini. Les tubes allonges sont des accessoires pour objectif photo au coût raisonnable qui ont également l’avantage de ne pas dégrader l’image par une lentille en verre supplémentaire.

Jeu de 3 tubes allonges de chez Kenko (12,20 et 36mm)
Jeu de 3 tubes allonges de chez Kenko (12,20 et 36mm)

Si la bonnette a la même finalité que celui des tubes allonges, son mode de fonctionnement est différent mais aussi plus pratique dans sa mise en oeuvre. La bonnette est une lentille qui se visse (comme un filtre UV ou polarisant) à l’avant de votre objectif. Cette lentille spécifique à la particularité de transformer n’importe quel objectif standard en objectif macro ou du moins proxi avec un facteur de grossissement approchant du ratio 1:1. Plus votre focale initiale sera longue plus le grossissement sera important.

Comme pour les tubes allonges, vous perdez la mise au point sur l’infini. Pour une bonnette de bonne qualité optique , comptez entre 50 et un peu plus de 100 euros. Avouez que c’est un prix raisonnable comparé à une optique spécifique à la macrophotographie, surtout si son utilisation est ponctuelle.                    

Bonnette Canon 500D 77mm
Bonnette Canon 500D 77mm

Cette présentation de différents accessoires pour objectif photo est à présent terminée. Il est fort à parier que certains de ces compléments ont attiré votre attention. Alors accessoires indispensables ou simple futilité, ces compléments sont loin d’être des gadgets anecdotiques pour nombre de photographes amateurs ou professionnels.

Avatar de Patrick Goujon
Auteur

Photographe passionné spécialisé dans la macro et proxi photographie créative. Amoureux de la nature et aussi un peu geek sur le matériel photographique 🙂.

Écrire un commentaire

Retour en haut