Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Même si l’utilisation d’un gimbal est très à la mode dans le monde de la vidéo ces derniers temps, l’utilisation d’un trépied est, dans de nombreuses situations, la meilleure solution pour réaliser certains types de plans. Comme en photo, cet accessoire est un “must have” pour tous les vidéastes. Cependant, un trépied vidéo doit pouvoir répondre à un cahier des charges bien précis pour cette discipline.

Lire aussi : Comment choisir une rotule photo ou vidéo pour son trépied ?
Lire aussi : Comment choisir son trépied photo ?

Des kits prêts à l’emploi ou du sur-mesure ?

Dans l’univers des trépieds vidéo, il est possible de trouver des kits complets prêts à l’emploi composés d’une base de pieds et d’une rotule. Il est aussi possible de composer soi-même son kit en choisissant d’un côté la base de pieds et de l’autre la rotule.

Tous les trépieds vidéo (bases trépieds et kits) sur Miss Numérique
Toutes les rotules vidéo sur Miss Numérique

Pied ifootage.
La base pieds Ifootage Gazelle TC7 vendue sans rotule.

Le Ifootage Gazelle TC7 fastbowl carbone à 3 sections sur Miss Numérique

Choisir un kit tout fait est une solution intéressante qui peut revenir moins onéreuse à configuration équivalente. Par exemple, Manfrotto propose un kit professionnel composé d’une base pieds MVTTWINMC (trépied double tube carbone) et d’une rotule fluide 612 XSF au tarif de 1099 euros. Achetés séparément, ces deux composants reviennent au tarif de 1218 euros (579 euros pour le MVTTWINMC et 639 euros pour la rotule 612 XSF.) Attention, certains kits sont uniques et il n’est pas possible d’acheter les composants séparément. C’est le cas, par exemple, du Manfrotto Befree Live proposé au tarif de 184,98 euros (version aluminium) !

Le “sur-mesure” peut être intéressant pour des besoins précis. À noter que si vous disposez déjà d’une base pied sur un kit trépied photo, vous n’avez qu’à changer la rotule pour basculer en kit vidéo !

Manfrotto Befree Live.
Le kit complet Manfrotto Befree Live.

La rotule vidéo

En vidéo, sur un trépied, il est primordial d’utiliser des rotules spécifiques, différentes de celles utilisées en photo. On parle de rotule “fluide”.

Contrairement à une rotule photo, une rotule vidéo ne propose que deux axes de rotation tout en conservant l’appareil de prise de vue horizontal : de haut en bas et de gauche à droite. En effet, en vidéo, il est rare de devoir positionner sa caméra à 90 degrés !

En vidéo, ce qui importe c’est aussi le mouvement de ces deux axes de rotation pour réaliser des mouvements caméra : des panneaux (horizontaux ou verticaux). Ces mouvements, contrôlés par la main de l’opérateur doivent être les plus fluides et précis possible. C’est ce que permet une rotule dédiée à la vidéo !

Manfrotto Fluid Video Head Range - Tutorial Video

 

Selon les modèles de rotule, il est possible de verrouiller un ou deux axes de rotation : dans ce cas le trépied permet de réaliser un plan fixe. On peut aussi contrôler la friction ce qui va jouer sur la vitesse, la constance et la précision du mouvement caméra. Les rotules vidéo sont également équipées d’un bras déporté pour contrôler les mouvements caméra. Les modèles les plus avancés disposent aussi d’un contrôle du contrepoids (en fonction de la charge supportée par la rotule) qui permet de les manier du bout des doigts.

La fixation de la caméra à la rotule est similaire à un trépied photo et passe le plus souvent par un système de plateau rapide. On peut aussi trouver sur la rotule des pas de vis standards pour y fixer des accessoires, comme un moniteur de retour vidéo.

Siriu base bol.
La base pieds Sirui BCT-3003 accepte les rotules vidéo avec un système de fixation à bol.

Le Sirui BCT-3003 sur Miss Numérique

La fixation de la rotule à la base pieds se fait soit à l’aide d’un système à vis classique (mâle sur la base, femelle sur la rotule) ou à l’aide d’un bol (la base trépied doit être conçue pour cela).

La rotule Manfrotto Nitrotech 612 XSF (proposée au tarif de 639 euros) est une rotule fluide capable de supporter des charges jusqu’à 12 kg. Elle peut gérer le contre-balancement de la caméra sur des configurations de 4 à 12 kg. Elle dispose naturellement d’un réglage de friction très précis pour les deux axes de rotation, un système de plateau rapide et deux fixations porte-accessoires. La poignée de contrôle déportée peut être adaptée précisément aux besoins de l’opérateur (longueur, orientation, sens, etc.).

Rotule vidéo fluide Manfrotto.
La rotule vidéo fluide Manfrotto Nitrotech 612 XSF.

La base pieds

Pour ce qui est du choix de la base trépied, il faut commencer par se pencher sur les considérations de base suivantes pour affiner sa sélection :

  • hauteur maximale ;
  • hauteur minimale ;
  • écartement des jambes ;
  • poids supporté (penser au poids de la rotule et des accessoires) ;
  • poids de la base (construction en aluminium ou carbone) ;
  • types d’extrémités des pieds.

Ensuite, ce qui importe le plus souvent en vidéo est d’avoir sa caméra parfaitement à l’horizontale. Comme les rotules vidéo ne disposent que de deux axes de rotation, c’est à partir de la base de pieds que l’on va pouvoir accéder au niveau.

Le système le plus pratique est l’utilisation d’un pied capable d’accueillir une rotule à bol (il en existe de plusieurs diamètres). Grâce à ce système, peu importe le positionnement des pieds, on peut toujours obtenir un niveau en jouant sur l’orientation du bol. Si on utilise un système de pieds avec une base d’accueil à vis traditionnelle, c’est bien la position des pieds (hauteur, écartement) qui servira à obtenir le niveau.

Base pieds vidéo Manfrotto.
La base pied Manfrotto MVTTWINMA.

La base pieds Manfrotto MVTTWINMA sur Miss Numérique

En vidéo, on utilise aussi très souvent des bases pied à plusieurs sections et doubles tubes avec une entretoise (au sol et/ou médiane). L’objectif est de disposer d’une base la plus solide et stable possible.

Pour résumer

Un bon trépied vidéo doit répondre à un cahier des charges spécifique et doit être adapté à l’usage que l’on souhaite en faire (poids de la caméra et de ces accessoires, hauteur maximale et minimale de prise de vue, mouvements caméra, type de support, etc.). On peut trouver des kits complets (base pieds et rotule) ou se faire une configuration sur mesure. L’idéal est d’opter pour une base pieds à sections et double tube avec entretoise et système de fixation par bol. Pour la rotule, on peut s’orienter sur un modèle type “fluide” (réglages de friction) avec gestion du contrepoids.

Tous les trépieds vidéo sur Miss Numérique
Toutes les rotules vidéo sur Miss Numérique

Avatar de Lucien de MissNumerique
Auteur

Photographe, auteur et formateur. Il est un grand spécialiste de l'industrie de l'image. La photo et la vidéo n'ont pas de secret pour lui.

Écrire un commentaire

Retour en haut