Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

La photographie argentique est une pratique bien différente de la photographie numérique. Elle peut être un moyen de changer sa façon de faire de la photo ou être une pratique ludique et amusante si vous êtes suffisamment patient. L’aspect vintage de l’argentique et son rendu unique sont en tout cas des effets de plus en plus plébiscités par de nombreux adeptes.

Tuto photo argentique : ouverture.
© Giedre Vaitekune // Shutterstock.

Avis aux novices qui ne connaissent pas le bruit d’un déclencheur mécanique, qui n’ont encore jamais rembobiné une pellicule, qui découvrent le développement et souhaitent s’émerveiller devant un négatif, nous vous guidons pour débuter en photographie argentique.

Quel type d’appareil choisir ?

Tuto photo argentique : reflex.
Appareil photo argentique Nikon au format 35 mm.
© Silvio Bergamo / Unsplash.

Il est possible que vous commenciez dans la photographie parce que vous avez dégoté un vieil appareil photo argentique familial. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez facilement vous procurer un appareil photo argentique d’occasion sur de nombreuses plateformes de revente à des prix très variés selon le boîtier et le revendeur.

Les appareils photo les plus traditionnels et standards sont les boîtiers mécaniques et manuels compatibles avec une pellicule au format 135 mm, encore appelé format 35 mm. Ce format est généralement utilisé pour enregistrer des images de 24 x 36 mm (format de référence pour le numérique), mais aussi des images d’autres dimensions qui varient selon le type d’appareils, comme des images panoramiques en 24 x 65 mm, par exemple.

Tuto photo argentique : moyen format.
Appareil photo argentique Moyen Format. © Umberto / Unsplash.

L’autre format courant est le 120 mm, adapté aux boîtiers dits “moyen format” et dont la largeur de l’image est plus grande. Ainsi, si vous souhaitez un rendu d’image finale plus détaillé et précis, vous devez opter pour un boîtier “moyen format” puisque l’image enregistrée est plus grande.

La plupart des appareils photo argentiques disponibles sur le marché sont totalement manuels et mécaniques et nécessitent un petit temps d’adaptation avant d’être totalement maîtrisés. Il existe aussi des boîtiers semi-automatiques ou entièrement automatisés pour ceux qui souhaitent aller à l’essentiel et simplifier leur pratique.

Quel type de pellicule choisir ?

Tuto photo argentique : pellicules.
© Andrey Konstantinov.

Les pellicules les plus courantes sont les négatifs couleurs ou noir et blanc. Il existe également des pellicules à film inversible qui enregistrent la lumière directement en positif, plus communément appelées diapositives. Le développement est toutefois plus complexe et de moins en moins de laboratoires le pratiquent. Si vous débutez, choisissez plutôt un film négatif. Définissez ensuite si vous préférez photographier en couleur ou en noir et blanc. Il s’agit ensuite de connaître la sensibilité ISO qui vous convient le mieux.

En argentique, la sensibilité des pellicules s’échelonne généralement entre 25 et 3200 ISO. Rappelons que plus la sensibilité ISO est faible, moins votre film est sensible à la lumière, mais plus le grain est fin. Ainsi, vous utiliserez par exemple une pellicule 100 ISO pour des prises de vues extérieures, bien éclairées et une pellicule à 3200 ISO pour des photographies nocturnes ou en basse lumière. Contrairement au bruit généré par la montée en sensibilité ISO d’un capteur numérique, le grain argentique se révèle bien plus esthétique. C’est d’ailleurs ce qui fait tout le charme de cette pratique. Il ne faut pas hésiter à tester différentes pellicules pour trouver le grain et la sensibilité ISO qui correspond le mieux à votre usage. La sensibilité est également déterminante pour l’exposition de vos images puisque c’est en fonction de cette dernière que vous devez effectuer vos réglages.

Lire aussi : Les bases de la photo : la sensibilité ISO

Tuto photo argentique : pellicules.
À gauche une pellicule à 400 ISO, à droite une pellicule à 800 ISO.
© Markus Spike / Unsplash.

Sachez aussi que le rendu des couleurs des films varie selon le fabricant. Veillez également à sélectionner le bon format de pellicule compatible avec votre appareil photo. Comme nous l’avons vu plus haut, le format le plus standard est le 135, mais si vous avez opté pour un boîtier moyen format, il faudra vous orienter vers des pellicules 120. Certains boîtiers sont compatibles avec des formats de pellicules très spécifiques, comme le format 110, plus petit et parfois vendu par un seul et unique fabricant.

Toutes les pellicules sur Miss Numérique

Développer ses pellicules soi-même

Tuto photo argentique : film négatif.
© Jacob Lund / Shutterstock.

Développer ses pellicules est une étape cruciale. C’est la première étape qui va faire apparaître vos images (en négatif ou en positif selon la pellicule), pour ensuite vous permettre de les tirer sur papier ou de les numériser. Si vous vous décidez pour l’option manuelle et que vous débutez, essayez-vous d’abord au développement de vos négatifs en noir et blanc – dont le processus est le plus simple à réaliser. Choisissez un laboratoire spécialisé pour vos films négatifs couleur ou vos diapositives, car les procédés C-41 et E-6 sont plus complexes et nécessitent un maintien précis de la température. Pour le procédé noir et blanc, quatre principaux bains chimiques suffisent (révélateur – bain d’arrêt – fixateur – rinçage), mais il existe diverses options additionnelles. L’important est de s’équiper de la bonne chimie, d’avoir le matériel adéquat (spire, cuve de développement, pinces, gants, etc.) et de bien suivre les instructions de développement.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à lire notre article dédié à la création d’un laboratoire photo !

Toute la chimie pour le développement argentique sur Miss Numérique
Tout le matériel de développement sur Miss Numérique

Où faire développer ses pellicules ?

Si vous commencez la photographie argentique, nous vous recommandons de confier vos pellicules à un laboratoire spécialisé. Chaque laboratoire propose différentes options de développement. Tout d’abord, vous pouvez choisir de développer uniquement le film afin de vérifier que la pellicule a bien été exposée. Cela est aussi utile pour contrôler la netteté ou tout simplement pour vous décider plus tard avant de vous lancer dans le tirage. La plupart des laboratoires proposent aussi l’ajout d’une planche-contact pour un premier aperçu miniature de l’intégralité de votre pellicule sur papier. En complément, d’autres options vous permettent d’obtenir le tirage, la numérisation ou divers formats tests pour vous permettre de sélectionner les images finales à tirer.

Le budget du développement et du tirage est à considérer lorsque vous débutez la photographie argentique. Il varie sensiblement selon le laboratoire, le type de pellicule et le travail à réaliser.

Pour résumer

Une fois en possession de votre appareil photo argentique, le tout est de connaître le format de pellicule correspondant et de choisir la sensibilité ISO la plus adaptée à votre pratique photographique, également déterminante dans le rendu du grain. Les plus audacieux se laisseront tenter par le développement manuel, les autres peuvent confier leur pellicule à un laboratoire spécialisé qui saura vous guider pour le développement. Si la magie opère, il ne vous reste plus qu’à essayer différentes pellicules, différents réglages d’exposition et à réaliser votre premier tirage argentique.

 

Les produits pour la photo argentique 
Les pellicules
La chimie pour le développement
Le matériel de développement
Avatar de Céline de MissNumerique
Auteur

Photographe et rédactrice spécialisée en photo, toujours en quête d'aventures et de découvertes. Couleur de cheveux : #a85820.

5 Commentaires

  1. Avatar de Céline de MissNumerique

    Bonjour,
    Je débute et j’aurai aimé savoir s’il y avait un laboratoire en ligne plus qualitatif qu’un autre ? Je souhaiterai faire numériser ma pellicule. Merci

    • Avatar de Céline de MissNumerique
      Miss Numerique Répondre

      Bonjour, n’ayant jamais testé les différents prestataires, nous n’avons malheureusement pas de recommandation à vous donner sur le choix d’un laboratoire en ligne.

  2. Avatar de Céline de MissNumerique

    J’ai une question. Où se trouve la cellule dans un argentique ? ( Je possède un praktica b100 électronique ) .
    Merci.

    • Avatar de Céline de MissNumerique
      Miss Numerique Répondre

      Bonjour, d’après les informations que nous avons pu obtenir, le Praktica B100 Electronic est doté d’une cellule au CdS à mesure TTL. La mesure se fait donc au travers de l’objectif.

  3. Avatar de Céline de MissNumerique

    A ne pas oublier pour choisir la sensibilité du film : regarder la vitesse maximum permise par l’obturateur. Beaucoup de vieux appareils « plafonnent » assez bas (1/300 ou 1/250). Du coup, si vous voulez faire des photos d’extérieur par temps ensoleillé avec du 400 ISO vous aurez le « choix » entre 1/16 au 300ème et 1/22 au 150ème. C’est assez limité. Perso, en 120 j’utilise généralement du 50 ISO et du 100 ISO pour le 135 (35mm)

Écrire un commentaire

Retour en haut