Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Si la réalisation de photographies d’identité était auparavant à la portée de tous, l’adoption de normes plus strictes au cours des années 2000 a largement complexifié cette tâche. Les documents qui nécessitent de telles photographies sont très nombreux, par conséquent le coût peut vite devenir onéreux si vous faites appel à un photographe professionnel ou si vous vous aidez d’une cabine photographique. Nous vous livrons ici les normes en vigueur, ainsi que quelques conseils qui vous permettront de faire vos propres photos d’identité ainsi que celles de vos proches.

Qu’est-ce qu’une photographie d’identité ?

Une photographie d’identité est un type de portrait photographique qui représente le visage d’un individu et qui a pour but d’attester son identité sur certains documents. Au risque de décevoir certains, précisons donc sans plus attendre qu’une photo d’identité doit représenter un sujet de la manière la plus neutre possible et ne fait donc pas appel à la sensibilité du photographe ou à son savoir-faire artistique.

#1 La photographie d’identité, une pratique normée

En France, les photographies d’identité destinées aux documents d’identité et de voyage (cartes nationales d’identité, passeports, titres de séjour, permis de conduire, etc.) doivent respecter une dizaine de critères relativement stricts. Ceux-ci sont définis par la norme ISO/IEC 1979465 : 2005. L’adoption de cette norme a notamment été motivée par le caractère exigeant des techniques de biométrie et de reconnaissance faciale.

Norme photo d'identité
Avant d’aborder les critères en question, notons tout d’abord que si le Ministère de l’Intérieur mentionne que les photos d’identité « doivent être réalisées par un professionnel ou dans une cabine photo utilisant un système agréé », il semble que le respect des critères suivants suffit à l’acceptation des dites photos par les services administratifs. Si ce n’est pas le cas, ces derniers se réservent le droit de refuser les photographies qui n’ont pas été réalisées par une structure agréée.

Par précaution, il est donc possible de réserver les photos d’identité créées par vos soins aux documents non officiels (carte de transport, carte de club de sport, carte de collège, lycée, université, etc.) et de faire appel à un photographe professionnel pour réaliser les photos destinées aux titres sécurisés.

Les critères en vigueur pour les photographies d’identité

Quelle que soit la destination des photos, il nous semble cependant judicieux de suivre les directives de la norme fixée par le Ministère de l’Intérieur. Celui-ci exige d’une part des photos récentes et ressemblantes et énonce d’autre part neuf critères.

  • Format : la photo doit mesurer 35 mm de large sur 45 mm de haut. La taille du visage doit être de 32 à 36 mm, du bas du menton au sommet du crâne (hors chevelure) ;

Norme photo d'identité : format

  • Qualité de la photo : la photo doit être nette, sans pliure ni trace ;

Norme photo d'identité : qualité de la photo

  • Luminosité, contraste et couleurs : la photo doit présenter ni surexposition ni sous-exposition. Elle doit être correctement contrastée, sans ombre portée sur le visage ou en arrière-plan. Une photo en couleurs est fortement recommandée ;

Norme photo d'identité : contraste, luminosité et couleur

  • Fond : le fond doit être uni, de couleur claire (bleu clair, gris clair). Le blanc est interdit ;

Norme photo d'identité : fond

  • Tête : la tête doit être nue, les couvre-chefs sont interdits ;

Norme photo d'identité : tête

  • Regard et position de la tête : le sujet doit présenter son visage face à l’objectif. La tête doit être droite ;

Norme photo d'identité : regard et position de la tête

  • Regard et expression : le sujet doit fixer l’objectif. Il doit adopter une expression neutre et avoir la bouche fermée ;

Norme photo d'identité : regard et expression

  • Visage et yeux : le visage doit être dégagé. Les yeux doivent être parfaitement visibles et ouverts ;

Norme photo d'identité : visage et yeux

  • Lunettes et montures : les montures épaisses sont interdites. La monture ne doit pas masquer les yeux. Les verres teintés (ou colorés) sont interdits. Il ne doit pas y avoir de reflets sur les lunettes ;

Norme photo d'identité : lunettes

#2 Les étapes à suivre pour réaliser ses photographies d’identité

Rassembler le matériel nécessaire

  • Pour faire des photos d’identité, il faut bien entendu être en possession d’un appareil photo. Si n’importe quel dispositif de prise de vue peut faire l’affaire, nous conseillons l’utilisation d’un appareil doté d’un mode manuel, ainsi que d’un objectif dont la focale est égale ou supérieure à 50 mm. Adaptée au portrait, ce type d’optique permet d’éviter les déformations liées à l’usage d’un grand-angle ;
  • Si vous réalisez vos propres photos, il est nécessaire de positionner l’appareil sur un trépied. Un système de déclenchement à distance tel qu’une télécommande peut également être utile pour conserver l’emplacement que vous vous êtes attribué lors de la prise de vue. À défaut, il est possible d’utiliser le retardateur de l’appareil photo, de manière à prendre place au cours des quelques secondes qui séparent votre pression sur le déclencheur de la prise de vue ;

Tous les trépieds sur Miss Numérique
Tous les systèmes de déclenchement sur Miss Numérique

  • Une source d’éclairage qui procure une lumière diffuse est également utile. Dans le meilleur des cas, il convient d’utiliser une source d’éclairage artificielle telle qu’un flash accompagnée d’une boîte à lumière ou d’un parapluie, ainsi que d’un système de déclenchement à distance (câble synchro flash, émetteur radio, etc.). Si vous ne possédez pas de flash, une simple fenêtre laissant passer la lumière du jour peut faire l’affaire ;

Tous les kits d’éclairage studio sur Miss Numérique

Comme le précise la norme fixée par le Ministère de l’Intérieur, un fond uni de couleur claire est nécessaire. L’idéal est d’avoir à disposition un fond de studio photo ou un mur gris clair ou bleu clair. Notez qu’un mur blanc peut cependant apparaître gris clair à l’image s’il est suffisamment peu éclairé.

Tous les fonds sur Miss Numérique

Procéder à la prise de vue

  • Avant toute chose, nous vous conseillons de préparer votre modèle (vous-même ou l’un de vos proches). En plus d’avoir une tenue vestimentaire adaptée (couvre-chefs, écharpes, cols roulés, bijoux et lunettes teintées sont proscrits), celui-ci doit avoir le visage dégagé. Les personnes avec des cheveux longs doivent les placer derrière les oreilles. Si le port de lunettes est autorisé, nous le déconseillons afin d’éviter les reflets et de s’assurer que les yeux du modèle sont visibles ;
  • Le modèle doit ensuite être placé à une distance d’environ 1 m du fond afin d’éviter toute ombre portée. Si vous utilisez un mur blanc comme fond, nous vous conseillons d’augmenter cette distance de manière à ce que le mur soit relativement peu touché par la lumière qui éclairera le sujet ;
  • L’emplacement de l’appareil photo doit alors être déterminé – si vous réalisez vos propres photos, l’usage d’un trépied est indispensable. Choisissez une focale égale ou supérieure à 50 mm et positionnez l’appareil de manière à obtenir un cadre vertical correspondant peu ou prou à un plan poitrine du modèle (la limite supérieure du cadre est située quelques centimètres au-dessus de la tête, tandis que la limite inférieure est située quelques centimètres sous les aisselles). Plus large que ce qui est demandé, un tel cadrage permet de bénéficier d’une marge d’erreur ;
  • La source d’éclairage doit maintenant être positionnée dans l’axe de prise de vue (face à votre modèle) et en légère plongée (entre 30° et 45° par rapport à l’axe du visage). Si vous utilisez la lumière naturelle plutôt qu’une source d’éclairage artificiel, une fenêtre doit bien entendu se trouver face au modèle ;
  • Il est maintenant tant de s’attarder sur les réglages de votre appareil. Assurez-vous du bon paramétrage de la balance des blancs, sélectionner une ouverture de diaphragme aux alentours de f/8, un temps de pose de 1/100 s ou plus court et une sensibilité ISO comprise entre 100 et 800 ISO. Ces paramètres peuvent être quelque peu modulés afin d’obtenir une exposition juste – si vous disposez d’un flash, sa puissance peut aussi être modifiée ;
  • Voici venus les derniers instants avant le moment fatidique de la prise de vue. Faites en sorte que le modèle ouvre bien les yeux et adopte une expression neutre, puis appuyez sur le déclencheur.

Recadrer la photo

  • Ouvrez la photographie obtenue à l’aide d’un logiciel de retouche tel que Photoshop ou Gimp de manière à la recadrer. Si une correction de l’exposition est nécessaire, nous vous conseillons de l’appliquer dès cette étape ;
Retouche photo d'identité : exposition
Correction de l’exposition.
  • Sélectionnez l’outil Recadrage et choisissez un rapport de 35 en largeur sur 45 en hauteur. Recadrez ensuite l’image de façon à ce que la hauteur de la tête du modèle (du bas du menton au sommet du crâne) représente de 70 % à 80 % de la hauteur du cadre final ;
Retouche photo d'identité : cadrage
Outil Recadrage.
Retouche photo d'identité : cadrage
Outil Recadrage.
  • Modifiez ensuite la taille de l’image de façon à ce que celle-ci corresponde à des dimensions de 35 mm de large sur 45 mm de haut. Si vous utilisez Photoshop, il est alors possible de vérifier que la hauteur du visage est bien comprise entre 32 et 36 mm grâce à l’outil Règle ;
Retouche photo d'identité : taille d'image
Modification de la taille de l’image.
Retouche photo d'identité : règle
Outil Règle.
  • Si vous souhaitez préparer un fichier pour l’impression, il est possible par la suite d’agrandir la taille de la zone de travail de façon à la faire correspondre à votre support ;
Retouche photo d'identité : zone de travail
Modification de la taille de la zone de travail.
Retouche photo d'identité : zone de travail
Modification de la taille de la zone de travail.
  • Pour obtenir une planche comprenant plusieurs photos, dupliquez le calque initial autant de fois que possible. Il ne vous reste plus qu’à enregistrer l’image obtenue dans le format de votre choix.
Retouche photo d'identité : duplication calque
Duplication du calque initial.

Pour résumer

Du fait de son exigence en termes de neutralité et des contraintes qu’elle impose, la réalisation de photographies d’identité ne constitue certainement pas une pratique artistique, mais demeure néanmoins un exercice intéressant. La maîtrise de ce dernier fait en effet appel à une quantité de matériel limitée, mais demande le respect d’une méthodologie relativement précise. En autorisant la production des photos nécessaires à de nombreux documents, il se montre de plus intéressant économiquement.

Rappelons cependant que seuls certains photographes professionnels et cabines photographiques sont en capacité de garantir la conformité des photographies d’identité destinées aux documents officiels et titres sécurisés. Si vous avez affaire à des démarches administratives pressantes, et si vous n’êtes pas certain d’obtenir le résultat décrit dans cet article, nous vous conseillons donc de vous adresser à une structure agréée par l’ANTS (Agence Nationale des Titres Sécurisés). Un service en ligne est d’ailleurs disponible pour trouver une cabine ou un photographe agréé près de chez vous.

Auteur

Photographe, auteur et formateur. Il est un grand spécialiste de l'industrie de l'image. La photo et la vidéo n'ont pas de secret pour lui.

Écrire un commentaire

Retour en haut