Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Fujifilm propose désormais la troisième génération de son célèbre hybride X-Pro à destination des photographes. Avec cet appareil, le constructeur souhaite séduire les photographes en quête d’une expérience “pure” se rapprochant de “l’époque argentique”, mais avec la jouissance des toutes dernières technologies numériques pour une qualité d’image optimale.

On arrête plus Fujifilm qui ne cesse d’innover avec des produits qui sortent des sentiers battus. On pense, par exemple, au moyen format hybride GFX100, au X-H1 (hybride APS-C tourné vers la vidéo) et aux X-T3/T30 destinés aux photographes experts. Le nouveau X-Pro3, comme son nom l’indique, s’adresse particulièrement aux photographes professionnels adeptes, par exemple, du reportage terrain. Beaucoup de nouveautés sont au programme : construction, capteur, processeur, mécanique, traitement, viseur, ergonomie. Découverte…

Lire aussi : 3 hybrides Fujifilm incontournables en 2019
Lire aussi : 100 millions de pixels chez Fujifilm ? Oui avec le GFX100 !

Un “moteur image” hérité du X-T3

Le nouveau Fujifilm X-Pro3 inaugure un tout nouveau “moteur image” et hérite des technologies implémentées dans le X-T3 et les derniers GFX. On retrouve donc le capteur APS-C X-Trans CMOS de 26,1 millions de pixels non stabilisé, associé au processeur d’image X-Processeur de quatrième génération. L’appareil dispose d’une plage de sensibilité allant de 160 à 12800 ISO. En rafale, il est capable de monter à la cadence de 11 images par seconde. L’appareil intègre un mode HDR à expositions multiples pour la réalisation de photographies avec une large plage de dynamiques. Le système autofocus à corrélation de phase à 425 points intégrés au capteur est sensible à -- 6IL pour assurer une mise au point dans de très faibles conditions lumineuses. En vidéo, l’appareil est capable de produire des séquences jusqu’au 4K DCI (4096x2160 pixels) à 24,25 et 30 images par seconde. En 2K et FHD, il est possible d’enregistrer des séquences à 60 images par secondes.

Fujifilm X-Pro3 : de face.
Le Fujifilm X-Pro3 de face nu.

Simulation de films avancés

Une des grandes forces des appareils Fujifilm est l’intégration de filtres qui permettent une simulation très précise du rendu argentique en fonction de différents types de films. On retrouve des presets de simulation, des grands classiques de Fujifilm comme les pellicules Provia, Velvia, Astia ou encore Acros.
Le X-Pro3 ne déroge pas à la règle. Sur l’appareil on retrouve un nouveau mode Négatif Classique pour les photos de la vie quotidienne, des ajustements précis des modes monochromes ou encore un contrôle accru de la simulation de grain (force et taille).

Fujifilm X-Pro3 : négatif classique.
Une photo prise avec le nouveau preset Négatif Classique.

Un viseur hybride de dernière génération

La série X-Pro intègre un viseur hybride (optique/numérique) unique. La partie numérique du viseur repose sur un dalle OLED de 3,69 millions de pixels avec de forts contrastes (5000 :1) et une forte luminosité (1500 candelas). Il couvre près de 97% de l’espace couleur sRGB. Il est possible d’appliquer une cadence de rafraîchissement à 100 images par seconde (100 Hz) pour une fluidité parfaite, par exemple, sur des sujets en mouvements. Fujifilm insère volontairement des images noires dans la visée pour simuler une fréquence de 200 Hz.

Fujifilm X-Pro3 : EVF.
Vue du viseur hybride en mode numérique du Fujifilm X-Pro3.

Outre le mode 100% optique ou 100% numérique du viseur, il existe une option intermédiaire permettant d’afficher en surimpression sur le viseur optique des informations de prises de vue (paramètres, zone AF, etc.).

Fujifilm X-Pro3 : OVF.
Vue du viseur hybride en mode optique du Fujifilm X-Pro3.

Une ergonomie 100% photo

Sur son X-Pro3, Fujifilm a décidé de renouer avec le passé et les habitudes de l’époque argentique. Tout est fait pour que le photographe se focalise uniquement sur son image et ne se laisse pas “perturber”.

Fujifilm X-Pro3 : dessus.
Le Fujifilm X-Pro3 vu du dessus.

L’appareil est conçu pour être utilisé principalement avec le viseur déporté. L’écran arrière de l’appareil est naturellement installé en position fermée. La firme a d’ailleurs ajouté un petit écran au format carré qui peut soit afficher succinctement les principaux paramètres de prises de vue, soit afficher le type de film que l’appareil va simuler. Cette dernière fonction est un clin d’oeil direct aux appareils argentiques qui disposaient d’une encoche pour y glisser le carton de la boîte de la pellicule.

Fujifilm X-Pro3 : simulation.
Simulation de films sur Fujifilm X-Pro3.

Il est néanmoins possible d’utiliser un large écran arrière de 3 pouces affichant une définition de 1,6 million de pixels. Cet écran est orientable sur 180 degrés et est tactile.

Fujifilm X-Pro3 : écran orientable.
L’écran orientable du Fujifilm X-Pro3.

Le Fujifilm X-Pro3 inaugure aussi une nouvelle construction en titane (pour les capots, supérieur et inférieur) alors que la structure interne de l’appareil est en magnésium. Deux versions Duratect (en noir ou argent) sont également disponibles. Un traitement de surface a été appliqué sur les zones en titane afin qu’elles conservent leur aspect prestigieux dans le temps. Le boîtier est naturellement tropicalisé pour une utilisation intensive dans les pires conditions de prises de vues.

Fujifilm X-Pro3 : joints.
Les nombreux joints d’étanchéité du Fujifilm X-Pro3.

Pour ce qui est de l’interface, le Fujifilm X-Pro3 intègre deux emplacements pour cartes mémoire type SD compatibles UHS-II, une connexion USB-C et une prise micro. L’appareil intègre également une connexion Wi-Fi et Bluetooth.

Tarifs et disponibilités

Le nouveau Fujifilm X-Pro3 est proposé nu en version de base au prix de 1899 euros. Les versions Dura Silver et Dura Noir au prix de 2099 euros. Les boîtiers sont déjà en précommande sur Miss Numérique. La version de base sera disponible fin novembre et les versions Dura aux alentours de la mi-décembre.

Le Fujifilm X-Pro3 sur Miss Numérique
Le Fujifilm X-Pro3 Dura Silver sur Miss Numérique
Le Fujifilm X-Pro3 Dura Noir sur Miss Numérique

Avatar de Lucien de MissNumerique
Auteur

Photographe, auteur et formateur. Il est un grand spécialiste de l'industrie de l'image. La photo et la vidéo n'ont pas de secret pour lui.

Écrire un commentaire

Retour en haut