Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Les amateurs de la marque Fujifilm sont gâtés ces derniers temps. Après le X-Pro3 et le X100V, Fujifilm annonce l’arrivée de son nouvel hybride haut de gamme, fleuron de sa gamme X. Il s’agit du Fujifilm X-T4 qui prend naturellement la place de l’actuel X-T3. Au programme de ce nouvel appareil : l’arrivée d’une stabilisation mécanique 5 axes sur le capteur (IBIS), une technologie qui manquait encore à Fujifilm sur cette gamme de produit et qui était très attendue !

Fujifilm X-Pro3 : l’essence de la photographie
Fujifilm X100V : L’ultime appareil pour les photoreporters ?
Fujifilm XT-200 : petit, mais costaud !

Une stabilisation capteur de pointe

La grosse nouveauté de ce Fujifilm X-T4 est probablement l’arrivée tant attendue de la stabilisation embarquée dans le boîtier au niveau du capteur. C’est un tout nouveau module 5 axes qui a été développé qui est plus petit et plus léger. La précision des capteurs gyroscopiques est 8X supérieure à celle proposée par le module qui équipe le X-H1. Le système est capable de stabiliser les plus fins mouvements ce qui permet d’exploiter tout le potentiel de la nouvelle unité d’obturation mécanique à plan focal. Le système peut opérer jusqu’à 10000 corrections par seconde ce qui offre un gain jusqu’à 6,5 IL (en fonction de l’objectif utilisé).

Fujifilm X-T4 : dessus.
Le Fujifilm X-T4 vu de dessus.

Des performances professionnelles

Le nouveau Fujifilm X-T4 exploite le capteur APS-C X-Trans CMOS de 26,1 millions de pixels, associé au processeur d’image X-Processeur de quatrième génération. L’appareil dispose d’une plage de sensibilité allant de 160 à 12800 ISO (extension possible de 80 à 51200 ISO).

Fujifilm X-T4 : capteur.
Le capteur du Fujifilm X-T4.

En rafale, il est capable de monter à la cadence de 20 images par seconde avec l’obturateur électronique (15 avec l’obturateur mécanique) sans recadrage. Avec un recadrage de 1,25X, la cadence en rafale peut grimper jusqu’à 30 images par seconde. On retrouve aussi une fonction de prédéclenchement (sur 20 images) pour anticiper l’instant décisif d’une action. Avec de telles performances en rafale, le constructeur a décidé de développer un nouvel obturateur mécanique qui est désormais garanti sur 300 000 déclenchements. Ce dernier est par ailleurs plus silencieux.

Le système autofocus à corrélation de phase et détection de contraste à 425 points intégrés au capteur est sensible jusqu’à -- 6IL pour assurer une mise au point dans de très faibles conditions lumineuses. Il dispose de tous nouveaux algorithmes qui améliorent la rapidité (0,02 seconde). Il intègre des fonctions de suivi de sujet de détection de visages et d’yeux.

Focus sur la couleur

La force des appareils Fujifilm est toujours la science des couleurs. Le constructeur intègre de nombreux filtres qui permettent une simulation très précise du rendu argentique en fonction de différents types de films. On retrouve des presets de simulation, des grands classiques de Fujifilm comme les pellicules Provia, Velvia, Astia ou encore Acros. Il est possible de personnaliser précisément les courbes de rendu et de donner la priorité aux ombres ou aux hautes lumières. Le X-T4 inaugure d’ailleurs un nouveau filtre de rendu : Eterna Bleach Bypass.

Fujifilm X-T4 : filtre.
Une photo réalisée avec le Fujifilm X-T4 et le rendu Eterna Bleach Bypass.

Une visée complète

Le X-T4 est équipé d’un viseur électronique central en technologie OLED affichant une définition de 3,69 millions de pixels. Ce dernier affiche naturellement 100% du champ. Il dispose d’un dégagement oculaire de 2,3 cm et d’un grossissement de 0,75X. Il est possible d’adapter les performances en fonction du type de sujet que l’on photographie. C’est la fonction Boost mode (valable aussi pour l’écran arrière). On peut donner la priorité à la luminosité, à la résolution ou à la vitesse (jusqu’à 100 images par seconde pour le rafraîchissement d’image).

Fujifilm X-T4 : arrière.
L’arrière du Fujifilm X-T4 avec son écran en position fermée et son viseur central.

Parallèlement au viseur, le X-T4 dispose aussi d’un écran arrière entièrement orientable avec une position fermée. Cet écran mesure 3 pouces de diagonale et affiche 1,62 million de pixels. Il est tactile.

Une véritable caméra professionnelle

Le Fujifilm X-T4 est aussi une véritable caméra de cinéma, professionnelle, et intègre des fonctions vidéo très avancées. Un menu dédié est présent dans l’appareil et un interrupteur permet de basculer facilement de la photo à la vidéo.

Fujifilm X-T4 : menus vidéo.
Interface vidéo du Fujifilm X-T4.

On retrouve un mode d’enregistrement en DCI 4K (4096x2160 pixels) ou 4K à une cadence de 60, 50, 30, 25 ou 24 images par secondes avec un débit jusqu’à 400 Mbps. En FHD (1920x1080 pixels), on retrouve les mêmes cadences avec un débit jusqu’à 200 Mbps. Les vidéos sont proposées en MPEG-4 AVC / H.264 8 bit, HEVC / H.265 10 bit avec une compression All INtra ou Long-GOP. La profondeur de codage, avec un enregistrement sur carte mémoire (format SD) est le 4:2:0. Le boîtier est aussi naturellement compatible avec un enregistreur externe connecté en HDMI qui peut enregistrer un signal en 4:2:2 10 bit.

Le F-Log est aussi de la partie pour optimiser les possibilités de postproduction des séquences. À la prise de vue, on peut simuler un rendu équivalent au BT.709 (un peu comme une utilisation de LUT) pour visualiser une image fidèle. C’est le F-Log view assist.

En vidéo, la stabilisation est aux premières loges avec l’utilisation de la technologie capteur (IBIS) ou d’une stabilisation numérique (DIS) particulièrement efficace en marchant. Le X-T4 intègre aussi des possibilités de ralentis en FHD avec un mode d’enregistrement jusqu’à 240 images par seconde soit un ralenti de 10X.

Roadmap optique Fujinon : 50 mm f/1,0 en approche

Fujifilm profite du lancement de son nouveau X-T4 pour mettre à jour sa “roadmap” d’optiques compatibles. Après l’annonce d’un petit XC 35 mm f/2 il y a quelques semaines (en parallèle du lancement du X-T200), le constructeur confirme l’arrivée dans le courant de l’année 2020 (sans plus de précisions) d’une focale fixe ultra haut de gamme et ultra-lumineuse. Il s’agit d‘un XF 50 mm f/1,0 R WR !

Toutes les optiques pour les boîtiers Fujifilm sur Miss Numérique

Tarifs et disponibilités

Fujifilm X-T4 : kit.
Le Fujifilm X-T4 en kit.

Le nouveau Fujifilm X-T4 est déjà disponible en précommande sur Miss Numérique. Il est proposé nu au tarif de 1799 euros. Il sera disponible en version noire ou argent (silver). Les premières livraisons sont prévues dans le courant du mois d’avril prochain. En option, on trouvera également un grip d’alimentation, VG-XT4, avec rappel des commandes en orientation portrait.

Le Fujifilm X-T4 nu (noir) sur Miss Numérique
Le Fujifilm X-T4 nu (argent) sur Miss Numérique

Avatar de Lucien de MissNumerique
Auteur

Photographe, auteur et formateur. Il est un grand spécialiste de l'industrie de l'image. La photo et la vidéo n'ont pas de secret pour lui.

Écrire un commentaire

Retour en haut