Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

On arrête plus Fujifilm ! Après le très intéressant Fujifilm XT-200, présenté la semaine dernière, voilà l’une des nouveautés les plus attendues de ce début d’année. En effet, le constructeur lève le voile sur le Fujifilm X100V, le compact expert à grand capteur qui fait rêver les photoreporters en herbe. Il est vrai que les appareils de la série X100 de Fujifilm font partie de la légende et sont toujours en très bonne place de nos guides dédiés aux compacts experts. Le nouveau X100V succède au X100F sorti il y a tout juste trois ans. Découverte…

Nouveau capteur et nouvel objectif

Fujifilm X100V : face.
Le nouveau Fujifilm X100V.

Le X100V intègre les dernières innovations de Fujifilm au niveau du capteur et du processeur d’image. On retrouve donc un “grand” capteur au format APS-C en technologie X-Trans de 26 millions de pixels (le même que celui utilisé dans le X-T3, le X-T30 et le X-Pro3) associé au DSP X-Processor 4. La plage de sensibilité ISO va de 160 à 12800 ISO et peut être étendue de 80 à 51200 ISO. Devant ce bloc capteur est installé une optique de type focale fixe avec une nouvelle formule optique. Il s’agit d’un 23 mm (équivalent 35 mm) avec une ouverture maximale de f/2. Cet objectif est composé de 8 lentilles réparties en 6 groupes et inclut 2 lentilles asphériques. On retrouve un obturateur mécanique central (jusqu’au 1/4000 de seconde) et un système de filtres de densité neutre de 4 IL. À noter que l’appareil est également muni d’un obturateur électronique allant jusqu’au 1/32000 de seconde). En rafale, le X100V est capable de grimper jusqu’à 11 images par seconde (buffer 38 photos en JPEG et 17 photos en RAW).

Fujifilm X100V : image exemple 2
Photo réalisée par Nick Turpin avec le Fujifilm X100V.

Le système AF est intégré au capteur (détection de phase et contraste) sensible à -5 IL. Les algorithmes AF assurent un meilleur suivi du sujet ainsi que la détection de visage et des yeux.

Le X100V est aussi capable de réaliser des vidéos jusqu’au format DCI 4K 4096x2160 pixels à 30, 25 ou 24 images par seconde et jusqu’à 120 images par seconde en Full HD. Le 4:2:2 10 bits est accessible en HDMI à l’aide d’un enregistreur externe.

Fujifilm X100V : image exemple 1
Photo réalisée par Rinzi Ruiz avec le Fujifilm X100V.

L’une des grandes forces des appareils Fujifilm est la science des couleurs. Le constructeur intègre des filtres qui permettent une simulation très précise du rendu argentique en fonction de différents types de films. On retrouve des presets de simulation, des grands classiques de Fujifilm comme les pellicules Provia, Velvia, Astia ou encore Acros. On retrouve des ajustements précis des modes monochromes ou encore un contrôle accru de la simulation de grain (force et taille).

Fujifilm X100V : image exemple 3
Photo réalisée par Ekkarat Punyatara avec le Fujifilm X100V.

Visée hybride

Les options de visée font partie des points forts du X100V. En effet, il est possible d’utiliser l’écran arrière de 3 pouces de diagonale, tactile et inclinable de 1,62 million de pixels. On peut aussi opter pour le viseur hybride (optique et/ou électronique) déporté qui dispose d’une dalle OLED de 3,69 millions de pixels. Le dégagement oculaire est d’environ 1,7 cm et il dispose d’un correcteur dioptrique. La position désaxée de ce viseur rappelle évidemment les Leica M à visée télémétrique. Il y a trois méthodes d’utilisation de ce viseur : optique (OVF) avec un grossissement de 0,52X avec repères en surbrillance pour corriger le phénomène de parallaxe, en 100% numérique (EVF) ou en mixte (ERF) avec un aperçu électronique de l’image dans le coin inférieur droit de la visée optique.

Design rétro

Le X100V est un superbe appareil au look délicieusement rétro. Il existe en deux versions : argentée et noire. Son design tout en longueur le rend particulièrement discret et rappelle l’époque argentique des boîtiers télémétriques. Il est relativement compact (12,8 cm de long, 7,48 cm de haut et 5,33 cm d’épaisseur) et léger (478 grammes avec carte et batterie). Il se fera facilement oublier si vous le portez autour du cou pendant de longues périodes. La qualité de fabrication et le niveau de finitions sont au rendez-vous.

Fujifilm X100V : versions.
Le Fujifilm X100V en deux versions !

Prise en main experte

Le X100V est un appareil conçu pour le terrain avec une protection contre les intempéries. L’appareil est bardé de joints d’étanchéité qui le rendent résistant aux dures conditions de prises de vues : pluie, humidité, poussière. Pour que la protection soit totale, il faut utiliser un filtre de protection PRF-49 devant l’objectif qui se monte avec la bague d’adaptation AR-X100. La partie supérieure du boîtier est réalisée à partir d’un seul bloc d’aluminium.

Fujifilm X100V : aluminium.
Partie supérieure en aluminium.

Il jouit d’une prise en main experte avec de nombreuses molettes de réglages manuelles qui permettent de contrôler les principaux paramètres de prises de vues sans devoir entrer dans les menus et utiliser l’écran : réglage du diaphragme autour de l’objectif, temps de pose, sensibilité ISO et correcteur d’exposition sur le dessus de l’appareil. On retrouve aussi une molette de réglage à l’index ou encore un joystick au pouce.

Fujifilm X100V : protections.
Protection contre les intempéries.

Le X100V est évidemment un appareil connecté que l’on peut piloter à distance depuis un smartphone ou une tablette grâce à une application dédiée (fonction de transfert également) : Wi-Fi et Bluetooth 4.2. On retrouve des connexions filaires classiques : USB Type-C et micro HDMI. Il fonctionne avec des cartes mémoire au format SD et est compatible avec les formats SDHC et SDXC UHS-1.

Fujifilm X100V : molettes.
De nombreuses molettes de réglages manuels.

Disponibilités et tarifs

Le Fujifilm X100V est décliné en deux coloris : noir et argent. L’appareil est proposé au tarif de 1499,90 euros. Il est déjà en précommande sur Miss Numérique et les premières livraisons sont prévues pour le 27 février pour la version argent et courant mars pour la version noire.

Le Fujifilm X100V noir sur Miss Numérique
Le Fujifilm X100V argent sur Miss Numérique

Avatar de Lucien de MissNumerique
Auteur

Photographe, auteur et formateur. Il est un grand spécialiste de l'industrie de l'image. La photo et la vidéo n'ont pas de secret pour lui.

1 Commentaire

  1. Avatar de Lucien de MissNumerique

    « Il s’agit d’un équivalent 23 mm avec une ouverture maximale de f/2. » Non ! C’est un 23 équivalent à un 35 en FF…

Écrire un commentaire

Retour en haut