Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Les photos de mariage font partie des photos qu’on garde toute une vie. Elles ont un rôle important puisqu’elles permettent de se remémorer les détails de ce jour si important. Pour les couples, il existe plusieurs moments à immortaliser : photos de mairie/église, de couple/groupe ou journée complète. Et pour un photographe, il y a différentes façons de réaliser un reportage de mariage. Les questions qui se posent alors sont : quels pièges éviter ? Comment réaliser des photos originales ? Nous allons essayer d’y répondre dans cet article.

Quel matériel utiliser ?

La vraie question à se poser est : de quoi vais-je avoir besoin ?

Un reflex/hybride amateur, expert ou pro sera votre meilleur allié, dès lors qu’il dispose d’un mode manuel. Pas d’inquiétude, la plupart des appareils photo numériques du marché actuel en sont pourvus. Préférez un appareil que vous connaissez et maîtrisez plutôt qu’un appareil photo fraîchement déballé la veille du mariage. Toutes les secondes gagnées le jour du mariage vous assurent de ne pas rater les clichés les plus importants !

Quels objectifs sont à privilégier ?

Avoir l’appareil photo, c’est bien mais encore faut-il l’objectif qui convient. Un grand angle vous assure des plans larges où tout le monde est présent pour les photos de groupe. Un zoom est indispensable pour réaliser des plans macros sur les alliances, par exemple ou se détacher du moment présent. Etre le plus discret possible est le principal atout. Ces deux objectifs sauront vous satisfaire dans un grand nombre de situations. 

Privilégiez des objectifs lumineux et donc à grande ouverture F/. Ils vous seront d’une grande utilité dans les églises par exemple où la luminosité n’est jamais optimale et où les flashes sont très mal vus !

Quels filtres utiliser ?

Optez pour un filtre polarisant ou UV pour pouvoir réagir lors des épisodes à forte intensité lumineuse. Associés à un pare-soleil, ils permettent de contrôler votre image en détails tout en supprimant les effets de flares. Flares qui, bien utilisés, se révèlent extrêmement intéressants pour des photos de mariage.

Le filtre polarisant sert à réduire les reflets en stoppant certains rayons lumineux en fonction de son orientation. Il se révèle par conséquent très efficace lorsqu’il s’agit d’accentuer les contrastes et la saturation, tout en éliminant les effets de surexposition sur les surfaces réflectives (sauf le métal).

Le filtre UV offre une filtration des ondes électromagnétiques, en particulier des ultraviolets et fonctionne sur votre objectif photo de la même manière que la crème solaire agit sur votre peau. Pour votre lentille, c’est une barrière de protection !

Quels accessoires sont indispensables ?

L’accessoire primordial dans le sac du photographe de mariage, ce sont simplement quelques batteries de rechange. 2 et 3 batteries de rechange sont nécessaires pour couvrir un reportage de mariage sur une journée complète. Il faudra en prévoir plus si vous réalisez des vidéos ou utilisez beaucoup le mode LiveView. Ne ratez pas LA photo du mariage à cause d’une batterie déchargée !

Vous pouvez aussi opter pour un grip batterie. En plus d’ajouter un déclencheur et des boutons de réglages utilisables en mode portrait, il permet d’utiliser 2 batteries en même temps, vous permettant ainsi de ne pas changer de batterie tout le temps. 

Un magasin à piles est aussi disponible, souvent en option, et permet de remplacer vos batteries par des piles LR6.
Pratique pour vous dépanner le temps que votre batterie se recharge.

Trépieds & flashes

Il existe d’autres points à ne pas négliger : emportez un trépied pour réaliser des photos de groupe stables. Préférez un trépied compact et robuste, avec une rotule ball ou 3D par exemple. L’apport d’un flash cobra est envisageable pour déboucher les ombres et assurer une lumière suffisante (pensez aux piles). Associé à un kit strobist, léger et compact, il vous promet des photos de couple originales.

Pensez également à emporter plusieurs cartes mémoire de capacités différentes : si une carte mémoire se révèle défaillante, vous ne perdrez pas TOUT votre reportage de mariage. Orientez votre choix vers des cartes rapides, classe 10 minimum et vous n’attendrez pas entre chaque prise de vue.

On pourrait continuer cette sélection et augmenter massivement le poids du matériel. Sachant qu’un reportage de mariage peut durer 20h, un sac correctement préparé reposera vos épaules ! Notre dernier conseil pour vous garantir un peu plus de confort est une courroie de cou matelassée. Elle sera bien plus pratique que la courroie constructeur de base, véritable coupe-cou en fin de journée.

Avant le mariage

Il existe plusieurs façons de procéder, en fonction des envies des mariés et de ce que vous proposez. Voici une sélection des moments intéressants à shooter avant un mariage.

Séance d’engagement

Phénomène directement arrivé des Etats-Unis, la séance d’engagement n’est autre qu’une séance photo en couple, avant le mariage, où les mariés sont habillés en civil et « scellent » en quelque sorte leurs derniers moments de couple non-marié. Ces séances donnent lieu à des photos originales, décomplexées et sans le stress du Jour J. C’est une bonne occasion de réaliser des photos de couple, qui peuvent être utilisées pour le faire-part.

Enterrements de vie de garçon / jeune fille

Suivre les traditionnels enterrements de vie de garçon ou de jeune fille des futurs mariés est un moment unique et souvent assez drôle. Il vous assurera des photos sortant du cadre traditionnel du mariage. Si vous voulez aller encore plus loin dans le reportage, n’hésitez pas à vous armer d’une action cam type GoPro et filmez cette journée entière sans en montrer les images aux mariés. Ces vidéos, remises aux différents témoins, leur permettront de réaliser un montage qui viendra remplacer le traditionnel diaporama le soir du mariage. Simple à mettre en place, efficace, c’est réellement un pur moment de rigolade qui vous permettra de connaître encore mieux les attentes des futurs mariés, leurs limites et leurs envies.

Le jour du mariage

L’idéal pour réaliser un reportage de mariage réussi est de travailler en double boîtier : un reflex pro plein format affublé d’un objectif grand angle et un deuxième boitier expert, au capteur APS-C et muni d’un téléobjectif, pour ne rater aucun gros plan. Cette solution vous permet une réaction extrêmement rapide et vous assure une autonomie certaine.

Le mariage étant une réelle institution, il convient de dire qu’il y a certains moments IN-RA-TA-BLES ! Parmi eux, nous citerons la rencontre entre les deux mariés et leur premier regard échangé, l’entrée et la sortie de mairie ou de l’église, les signatures, l’échange des consentements, les baisers, l’ouverture du bal ainsi que la découpe des gâteaux de mariage.

Cette liste n’est pas exhaustive et peut bien sûr varier selon les envies et recommandations de chacun. Et il y a aussi des moments auxquels on pense moins et qui sont tout aussi importants que ces « monuments ». Parmi eux, il convient de citer tous les moments intimes où la mère de la mariée embrasse sa fille avant que celle-ci ne voie son futur mari pour la première fois. Ou encore la larme de Papa à l’église qui laisse échapper sa sensibilité, lui qui est si pudique d’habitude. Tous ces petits moments « volés », que les mariés ne verront peut-être pas  sur le moment, sont des bonheurs photographiques et doivent faire partie de votre façon de travailler votre reportage de mariage. Les mariés vous remercieront d’avoir su restituer l’émotion qui s’est dégagée tout au long de leur journée.

Malheureusement, il n’y a pas de réglages-type pour vos photos de mariage. On ne shoote pas de la même façon des photos de groupe, de couple ou bien une sortie d’église. Chaque moment de la journée nécessite un réglage approprié, c’est pourquoi nous vous conseillons de travailler au maximum en mode Manuel.

« Si un détail se voit, c’est que ce n’est pas un détail ».

Après le mariage

La séance photo d’après-mariage la plus connue nous vient encore fois de l’autre côté de l’Atlantique.

Trash the dress

En français, cette expression signifie « bousille la robe », il est facile d’imaginer en quoi va consister la séance ! Les mariées remettent une dernière fois leur robe et s’autorisent à salir, dégrader, déchirer voire jeter celle-ci : le mariage est fini, la mariée a envie d’extérioriser sa joie. De nombreux photographes ont fait de cette séance photo leur signature, en proposant par exemple aux mariées de dégrader leurs robes dans un cours d’eau, de mettre le feu à celle-ci ou bien d’utiliser des poudres colorées pour obtenir des images toujours plus impressionnantes. La seule limite est votre imagination alors, si une mariée vous accorde sa confiance, n’hésitez pas, foncez !

Une fois votre reportage photo entièrement bouclé, il vous restera à retoucher (ou non) vos clichés via un logiciel d’édition et pourquoi pas les imprimer grâce à des imprimantes à sublimation thermique ou imprimantes jet d’encre pour ensuite réaliser des albums photo qui feront revivre à vos mariés la magie de ce jour.

Conclusion

Nous avons essayé de vous présenter la photographie de mariage dans sa globalité. En ce qui concerne la vidéo de mariage : il s’agit d’un métier à part entière. Si vous souhaitez en savoir plus, découvrez l’article que nous lui avons consacrée.

Avatar de Alex de MissNumerique
Auteur

Alex est un passionné de photo et de cinéma, fan de David LaChapelle et Christopher Nolan... CM chez Miss, il apparaît dans quelques vidéos et rédige des articles sur ce blog.

Écrire un commentaire

Retour en haut