Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Les techniques de la plongée et de la contre-plongée sont des variations des axes de prises de vue. Elles sont utilisées autant dans l’univers du cinéma qu’en photographie. Dans cet article nous allons voir comment et quand utiliser ces deux techniques suivant le rendu souhaité.

Crédit Photo : Adrian Infernus via Unsplash

La contre-plongée est facilement utilisable pour rendre compte de la grandeur de certains paysages par exemple.

Qu’est-ce que la plongée et la contre-plongée ?

Ces deux axes de prises de vue vous aideront à varier vos cadrages en photographie tout en leur apportant une certaine dynamique en fonction du résultat souhaité. Bien qu’ils soient tous les deux faciles et rapides à réaliser, ces angles de prises de vue nécessitent une petite réflexion en amont. En effet, il faut bien avoir en tête le message qui sera véhiculé à travers les clichés réalisés.

Tout photographe, qu’il soit professionnel, amateur ou expert éclairé, sait à quel point la variation des angles de prises de vue est un élément important de la photographie. Changer d’angle permet non seulement de progresser dans sa pratique, de faire évoluer son œil photographique mais participe également à la construction du message que l’on souhaite transmettre. Nous allons voir, en effet, que suivant l’utilisation des angles de la plongée ou de la contre-plongée, le ressenti à la lecture photographique ne sera pas le même.

Des techniques pour dynamiser ses photos

La prise de vue en plongée / contre-plongée diffère du classique angle horizontal où le photographe place son appareil photo face au sujet à même hauteur. C’est en faisant varier la hauteur de l’angle de la prise de vue que le photographe pourra réaliser une photographie en plongée ou en contre-plongée. Ce changement de perspective apporte une certaine dynamique au cliché, à condition toutefois de respecter des règles de composition basiques.

L’angle en plongée consiste à placer l’appareil photo au-dessus du sujet. Le photographe est alors placé au-dessus du sujet, lui donnant l’impression d’être plus petit tout en écrasant les perspectives. L’angle de prise de vue est orienté du haut vers le bas.

L’angle en contre-plongée apporte l’effet inverse puisqu’il élargit les perspectives et donne une impression de grandeur au sujet. L’appareil photo se situe cette fois-ci, en-dessous du sujet, l’angle de prise de vue est orienté du bas vers le haut.

utiliser la contre-plongée en photographie de paysage

Crédit Photo : L’oeil d’Eos

Ici une prise de vue classique, appareil photo placé à l’horizontal du sujet n’aurait pas fait ressortir ces fleurs et aurait donnée une photo « plate » et sans relief. 

La prise de vue en plongée

La photographie en plongée consiste donc à photographier un sujet en orientant la prise de vue du haut vers le bas. Techniquement, le photographe placera son appareil photo plus haut que le sujet et fera plus ou moins varier l’inclinaison de l’appareil photo.

Cet angle de prise de vue donne une impression de sujet plus petit que le photographe, le sujet se retrouve « écrasé » par celui-ci. La variation de la hauteur et de l’inclinaison de l’appareil photo dépendront du type de sujet photographié. Pour les paysages ou la photographie de rue (tout dépend à chaque fois de l’effet recherché, bien évidemment) un angle de prise de vue très en hauteur ne choquera pas. Il apportera un effet de domination par rapport au sujet.

A retenir pour cet angle de prise de vue : perspectives écrasées, impression de sujet plus petit, de « domination » par rapport à celui-ci.

prise de vue en plongée

quand utiliser la prise de vue en plongée

Crédits Photos : L’oeil d’Eos

La prise de vue en plongée peut également servir à inviter le spectateur à s’immerger dans la scène photographiée.
Elle participe alors à renforcer le storytelling de la photo.

Pourquoi et quand utiliser la prise de vue en plongée ?

En photographie de portrait, cet angle de prise de vue permet d’affiner les traits du visage lorsqu’il est utilisé avec parcimonie. C’est pourquoi c’est un angle de prise de vue très utilisé par les photographes professionnels de portraits.

Il apporte également une certaine fragilité au sujet qui le rendra plus touchant, plus « proche » du lecteur de la photo. Veillez à bien « doser » la hauteur et l’inclinaison de l’appareil photo afin de valoriser votre sujet. Une utilisation excessive de la prise de vue en plongée pourrait déséquilibrer la photo et donner au lecteur une sensation d’oppression du sujet. On évite par exemple de photographier son enfant en plongée. Mieux vaut se baisser à son niveau et réaliser une prise de vue à partir d’un angle horizontal.

La prise de vue en plongée est facilement réalisable avec un drone et montrera toute la beauté et la complexité des paysages photographiés.

Crédits Photo : L’oeil d’Eos

La prise de vue en contre-plongée

Contrairement à la précédente, la technique de la contre-plongée consiste à prendre une photo du bas vers le haut. Le sujet se trouve donc en hauteur par rapport à l’appareil photo. Cette fois-ci, c’est le sujet qui domine la scène. Ce type de prise de vue confère une grandeur et une importance au sujet. On l’assimile souvent au regard d’un enfant sur le monde, tout est plus grand, plus impressionnant.

Bien que facile à réaliser, la photographie en contre-plongée doit être réalisée avec précaution. Il faut en effet avoir en tête que le sujet se trouvera au cœur même de la scène sans possibilité de « distraction ». Suivant le sujet photographié, un changement trop brutal de perspective pourrait également engendrer des déformations trop importantes.

En portrait, il faudra utiliser cet angle en limitant l’inclinaison de l’appareil photo car les déformations pourraient être trop importantes et ne pas mettre en valeur votre sujet.

A retenir pour cet angle de prise de vue : exagération des perspectives, sentiment de grandeur du sujet, de supériorité.

portrait en contre-plongée

Crédits Photo : Omid Armin via Unsplash

réussir ses portraits en contre-plongée

Crédits Photo : Dima DallAcqua via Unsplash

Bien utilisée, la contre-plongée permet de réaliser des portraits qui mettent en valeur le sujet.

Pourquoi et quand utiliser la prise de vue en contre-plongée ?

Ce type de prise de vue est plutôt orignal et bien souvent peu utilisé, sauf avec des sujets qui ont tendance à nous dépasser. La difficulté de cette prise de vue réside dans l’accentuation trop forte de la perspective accompagnée de déformations. Cet angle de prise de vue est idéal pour les paysages ou les photographies de monuments. Cela permet de leur apporter un sentiment de grandeur, de les valoriser et les rendre principaux sujets du cliché. Il faudra cependant veiller à redresser les perspectives verticales pour certaines photos d’architectures lors du développement de la photo dans un logiciel de retouche.

C’est un angle parfait pour photographier la nature, les champs de fleurs ou encore des forêts de sapins par exemple. On décuple l’effet de grandeur et on met l’accent sur la beauté et la force de la nature.

portrait en contre-plongée

Crédits Photo : Fateme Shahabi via Unsplash

Quel matériel utiliser pour réaliser des prises de vue en plongée ou en contre-plongée ?

– Les appareils photos à écrans orientables

Tout appareil photo classique permet de réaliser des prises de vue en plongée ou en contre-plongée. On notera tout de même la grande facilité qu’apportent notamment, les appareils photos munis d’écran orientables dans la réalisation de certaines prises de vues. C’est le cas par exemple lorsque l’on souhaite créer des clichés en contre-plongée au ras du sol. Dans des champs de fleurs, ce type de prise de vue ne fera que renforcer la dimension de grandeur apportée par l’effet de contre-plongée. Utiliser un appareil photo avec un écran orientable permet de rendre beaucoup plus simple la réalisation de ce genre de clichés. Qui ne s’est jamais retrouvé allongé par terre pour faire des photos en contre-plongée ?

quel matériel utiliser pour la contre-plongée

– L’utilisation de monopode ou de trépied

Ce type d’accessoires, en plus d’être utiles pour d’autres prises de vue, pourront vous aider grandement à prendre de la hauteur en toute sécurité. Vous pourrez ainsi, réaliser des prises de vue en plongée sans endommager votre appareil photo. Couplés à une télécommande ou un retardateur, les trépieds s’avèreront être de précieux alliés pour mener à bien des séances de prise de vue avec des angles atypiques.

→ Retrouvez ici une sélection de trépieds ou de télécommandes. Ils vous permettront de réussir, sans danger, vos prises de vues en plongée ou en contre-plongée.

– Les objectifs grand angle

L’utilisation des objectifs grand angle permet de jouer plus facilement avec les prises de vue en plongée ou en contre plongée.

→ Retrouvez ici une sélection d’objectifs grand angle.

prise de vue en contre-plongée en photographie

Ici un appareil photo doté d’un écran orientable et d’un grand angle a été utilisé pour rendre la prise de vue en contre-plongée plus agréable à réaliser.

 

Quelques soient vos sujets photographiques, n’hésitez pas à expérimenter. Ces deux angles de prises de vue vous permettront d’affirmer vos choix artistiques. La pratique et l’expérimentation vous permettront d’apprendre à « doser » les inclinaisons et à choisir le matériel et les angles qui vous conviennent suivant les messages que vous voulez faire passer via vos photographies.

Vous devrez cependant garder en tête que la plongée et la contre-plongée ont tendance à déformer les différents éléments qui composent une photo, quelque soit le type de sujet (architecture, paysage, portrait etc) tout en permettant au photographe d’affirmer ou d’appuyer un message qu’il voudrait faire passer via un cliché.

Le mieux reste d’essayer et de pratiquer sa prise de vue suivant différents sujets car les émotions et les ressentis sont différents d’une personne à l’autre.

Avatar de Eloïse de MissNumerique
Auteur

Photographe & rédactrice web spécialisée dans le voyage, je partage avec mes lecteurs ma passion pour la découverte du monde et la photographie.

Écrire un commentaire

Retour en haut