Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Photo présentant un homme, stabilisateur à la main, en haut d'une colline

En 2018, le marché des stabilisateurs gyroscopiques a littéralement explosé. Fini les systèmes mécaniques qui se stabilisent à coup de contrepoids. Le rendu est clairement différent. Nombreux sont ceux qui apprécient toujours leurs bons vieux glidecam. Mais si vous êtes à la recherche d’un rendu lisse et fluide, ces nouveaux joujoux sont indispensables dans vos bagages de filmmakers. Désormais une bonne mise en place, une calibration et le tour est joué.

Les marques visent le grand public et le pro

De nombreux fabricants ont investi ce marché prometteur, évoluant technologiquement à la vitesse grand V. Fonctionnalités, ergonomie et connectivité se développent tous azimuts. Les 4 marques les plus actives sur ce marché sont Dji, Zhiyun, Moza et Feiyu-Tech. Plus de 10 nouveaux modèles ont vu le jour en 2018 et 2019 ne sera pas en reste. D’autres marques comme Benro, plus spécialisé dans la machinerie et les trépieds photo et vidéo vont également se lancer. Le Reddog R1 va sortir en début d’année et le R2 est déjà au programme.

Il convient de distinguer 2 types de produit. Les modèles grand public, type stabilisateur pour smartphone ou action cam, disponibles à des prix très accessibles et donnant aux vidéos amateurs un côté professionnel. Et de l’autre côté on retrouve les stabilisateurs pour caméscopes de poing et boîtiers hybrides et DSLR. D’un poids et d’un format  plus conséquent, ils sont faits pour les professionnels ou amateurs avertis et garantissent une qualité cinéma.

Dji le précurseur

Photo du DJI Ronin S avec un Sony A7RIII monté dessus

Impossible de parler stabilisateurs, sans citer le géant chinois DJI, qui a largement contribué à démocratiser cette technologie. Vous n’avez pas pu passer à côté de la gamme Ronin, et notamment du Ronin-M. Il est probablement le meilleur stabilisateur de sa catégorie, car très facile à utiliser, robuste et performant. Son petit frère le Ronin-S, qui a connu un succès fulgurant dès sa sortie, est encore plus compact et vise les utilisateurs d’hybrides et de reflex.

Côté grand public, c’est bien sûr l’Osmo Mobile 2 qui fait figure de référence dans la stabilisation de smartphone.

Zhiyun le challenger

La marque chinoise Zhiyun est également présente sur le marché grand public avec le Smooth 4 dédié aux smartphones.

Annoncé en octobre 2018, le Weebill Lab a été pensé pour des systèmes moins imposants. Zhiyun signe ici sa différence avec un modèle plus compact et une prise en main totalement repensée.

Pour les pros, la marque s’est imposée avec son modèle phare, le Crane 2 (concurrent direct du Ronin-S). Pour conserver sa place de challenger, la marque lance le Crane 3 Lab, qui arrive en février. Dans le même esprit que le Weebill Lab, cette version 3 mise tout sur son ergonomie et sa prise en main. Sa nouvelle poignée articulée et son système de transmission d’images Full HD sans fil placent la barre encore un peu plus haut, dans cette course à la technologie.

Photo promotionnelle présentant le ZHIYUN Crane 3

Gudsen Moza, une entreprise innovante

Il s’agit d’une société fondée par des étudiants étrangers, riche d’une expérience dans l’industrie automobile et la robotique en Europe, aux Etats-Unis et au Japon. Les premiers modèles n’ont pas forcément été à la hauteur mais l’arrivée du Moza Air 2 a permis de faire connaître la marque. Elle est désormais reconnue dans le milieu des vidéastes.

La version Moza Air X, annoncée mais indisponible à la précommande pour le moment, va sûrement les aider à se propulser dans le haut du panier.

Feiyu mise sur le prix

La  marque chinoise Feiyu Tech essaye, plutôt bien d’ailleurs, de se faire une place. Là encore, avec les modèles AK2000 et AK4000, sortis à l’automne 2018. on se place sur une gamme de stabilisateurs compacts. La capacité de charge du AK4000 est exceptionnelle et il est très léger, qualités essentielles à un bon support.

On peut également citer le G6 Plus, qui s’adresse aux utilisateurs d’hybrides ou caméras, de moins de 800g. Pour les smartphones, le Vimble 2 associe un design unique, avec sa perche télescopique, à un tarif défiant toute concurrence. Globalement, Feiyu Tech propose une gamme simple avec un excellent rapport qualité/prix.

L’histoire continue

Nous n’avons volontairement pas abordé les modèles destinés aux professionnels du secteur cinématographique. En effet, les stabilisateurs deviennent de plus en plus petits et de moins en moins onéreux. Ceci permet de cibler non plus les seuls réalisateurs professionnels mais un public bien plus large.

Il devrait encore se passer beaucoup de choses dans le monde des stabilisateurs en 2019 et nous attendons avec impatience de pouvoir tester les derniers modèles annoncés ! En attendant retrouvez ici l’ensemble de notre gamme.

Photo présentant un stabilisateur à 2 mains en gros plan
Auteur

Alex est un passionné de photo et de cinéma, fan de David LaChapelle et Christopher Nolan... CM chez Miss, il apparaît dans quelques vidéos et rédige des articles sur ce blog.

Écrire un commentaire

Retour en haut