Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Nikon semble adopter avec son hybride la même stratégie que sur les reflex, à savoir une gamme d’appareils équipés de capteurs 24x36 mm (les Nikon Z6 et Z7 sont les premiers) et une gamme d’appareils équipés de capteurs APS-C qui partagent tous une seule et même monture : la monture Z. Le nouveau Nikon Z50 est donc le premier hybride de la marque équipé d’un capteur au format APS-C.

Nikon Z50.
Le Nikon Z50.

Ce nouvel appareil est accompagné d’une nouvelle ligne optique DX Nikkor Z avec un cercle de couverture APS-C. Sur l’optique également, c’est la même stratégie que dans l’univers du reflex avec des objectifs en monture unique F incluant des modèles AF-S capables de couvrir le 24x36 mm et des modèles AF-S DX capables de couvrir le format APS-C.

Découverte de ces nouveaux produits !

Lire aussi : Nikon Z6 / Z7 : les challengers !

Le nouveau Nikon Z50

Le nouveau Z50 est un petit boîtier hybride Nikon équipé d’un capteur au format APS-C CMOS et associé à la monture Z. Il affiche une définition de 21,51 millions de pixels et est équipé d’un filtre passe-bas. On retrouve le processeur d’image Expeed 6 qui garantit la vitesse de l’appareil (rafale jusqu’à 11 images par seconde) et le traitement des images. En sensibilité ISO, il propose une page de 100 à 51 200 ISO avec une option de “boost” à 204 800 ISO. En vidéo, il peut filmer en 4K/UHD à 30 images par seconde et il est possible de prendre des photos pendant l’enregistrement vidéo ou de créer des time-lapses.

Le Z50 intègre un système autofocus hybride (détection de phase et de contraste) embarqué sur le capteur qui est rapide, précis et fluide. Il intègre pas moins de 209 points répartis sur 90% de la surface du capteur. On retrouve la technologie de détection des yeux avec suivi du sujet pour la réalisation de portraits.

Nikon Z50 : prise en main.
Le Nikon Z50.

Pour ce qui est des fonctions créatives, on retrouve pas moins de 20 filtres de rendus personnalisables (Picture Control) ainsi qu’un mode HDR. L’appareil dispose aussi d’un mode 100% silencieux grâce à l’utilisation d’un obturateur électronique.

Ce nouveau boîtier, qui reprend la forme de ses deux grands frères, est équipé d’un viseur électronique en technologie OLED qui affiche une définition de 2,36 millions de pixels (grossissement de 1,02X, correcteur dioptrique et dégagement oculaire de près de 2 cm). L’écran arrière de l’appareil, tactile et inclinable, il offre une diagonale de 8 cm et une définition de 1,04 million de pixels.

Nikon Z50 : vidéo.
Le Nikon Z50 en vidéo.

L’appareil fonctionne avec une carte au format SD et est équipé d’un petit flash d’appoint à ouverture automatique. Le boîtier est réalisé (face avant et supérieure) en alliage de magnésium ce qui le rend particulièrement résistant. Il est connecté grâce au Wi-Fi et au Bluetooth (compatible avec l’application SnapBridge).

Deux nouveaux objectifs Nikkor Z DX.

Parallèlement au lancement du Z50, Nikon annonce l’arrivée des deux premières optiques DX (couverture APS-C) en monture Z. Il s’agit des Nikkor Z DX 16-50 mm f/3,5-6,3 VR et Nikkor Z DX 50-250 mm f/4,5-6,3 VR.

Nikkor Z DX 16-50 mm f/3,5-6,3 VR.
Le Nikkor Z DX 16-50 mm f/3,5-6,3 VR.

Utilisé sur un hybride Nikon Z, le 16-50 mm équivaut à un 24-75 mm (coefficient de conversion de 1,5X) et le 50-250 mm équivaut à un 75-375 mm. Attention, s’ils sont utilisés avec un hybride 24x36 mm (le Z6 ou le Z7), ils n’exploitent qu’une partie du capteur et propose donc une définition d’image moins élevée.

Nikkor Z DX 50-250 mm f/4,5-6,3 VR.
Le Nikkor Z DX 50-250 mm f/4,5-6,3 VR.

Ces deux nouveaux objectifs sont donc des zooms polyvalents et complémentaires. Ils disposent d’ouvertures maximales variables f/3,5-6,3 pour le modèle “grand-angle” et f/4,5-6,3 pour le modèle “téléobjectif”. Ils sont équipés d’une stabilisation optique VR pour palier au fait que le nouveau Nikon Z50 est dépourvu d’une stabilisation capteur.

Nikkor Z DX 16-50 mm f/3,5-6,3 VR : exemple.
Photo prise avec le nouveau Nikkor Z DX 16-50 mm f/3,5-6,3 VR.

Le 16-50 mm est ultra compact en position repliée avec 3,2 cm d’épaisseur et très léger avec seulement 135 grammes sur la balance. Il est composé de 9 lentilles réparties en 7 groupes avec un verre ED et 4 lentilles asphériques. Son diaphragme est composé de 7 lamelles et le rapport de reproduction maximale est de 0,2X. Le zoom 50-250 mm pour sa part mesure 11 cm de long en position repliée et pèse 405 grammes. Il est composé de 16 lentilles réparties en 12 groupes avec un verre ED. Son diaphragme est composé de 7 lamelles et le rapport de reproduction maximale est de 0,23X.

Nikkor Z DX 50-250 mm f/4,5-6,3 VR : exemple.
Photo prise avec le nouveau Nikkor Z DX 50-250 mm f/4,5-6,3 VR.

Ces deux nouveaux objectifs complètent ainsi la gamme Nikkor Z qui est désormais composée de nombreux modèles en focales fixes et zooms.

Lire aussi : Nikkor Z 24 mm f/1,8 S : le grand-angle destiné aux hybrides Nikon Z
Lire aussi : Nikkor Z 85 mm f/1,8 S : un objectif à portraits pour les hybrides Z Nikon

Tarifs et disponibilités

Ces nouveaux produits sont déjà en pré-commande sur Miss Numérique. Le Nikon Z50 est proposé nu (avec la bague FTZ) au prix de 1149 euros, en kit avec le 16-50 mm au prix de 1149 euros, en kit avec le 16-50 mm et la bague FTZ au prix de 1299 euros et en double kit avec le 16-50 mm et le 50-250 mm au prix de 1399 euros.

Le Nikon Z50 en kit avec la bague FTZ sur Miss Numérique
Le Nikon Z50 en kit avec le 16-50 mm sur Miss Numérique
Le Nikon Z50 en kit avec la bague FTZ et le 16-50 mm sur Miss Numérique
Le Nikon Z50 en double kit avec le 16-50 mm et le 50-250 mm sur Miss Numérique

Tous les hybrides Nikon sur Miss Numérique
Tous les objectifs en monture Z sur Miss Numérique

Avatar de Lucien de MissNumerique
Auteur

Photographe, auteur et formateur. Il est un grand spécialiste de l'industrie de l'image. La photo et la vidéo n'ont pas de secret pour lui.

Écrire un commentaire

Retour en haut