Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Comment photographier la pluie et quel matériel est nécessaire à ce type de prises de vues ? C’est ce que nous allons vous expliquer pas à pas dans cet article ! 

Il pleut et vous voulez tout de même sortir prendre l’air frais et en profiter pour faire quelques photos ? N’ayez crainte, il est tout à fait possible de photographier la pluie sans prendre de risque pour son matériel. Pour cela vous devrez vous préparer un minimum et laisser parler votre créativité pour réaliser des clichés originaux ! Cela vous permettra également de vous essayer à un nouveau type de prises de vues en photographie.

Tenter de photographier la pluie est un très bon exercice pour s’entrainer et améliorer sa technique photographique. En plus de challenger un peu votre pratique, vous pourrez faire travailler votre sens artistique tant les sujets et les ambiances sont différents.

Dans cet article nous aborderons dans un premier temps l’aspect matériel ainsi que les précautions à prendre avant de photographier la pluie, puis nous vous donnerons dans un second temps nos conseils pour réussir vos clichés.

Crédits photo : Matthew Henry via Unsplash 

Quel matériel nécessaire pour photographier la pluie ?

1) Le matériel photo pour photographier la pluie

Pour photographier la pluie vous aurez besoin de votre matériel photo habituel. Si celui-ci est tropicalisé c’est encore mieux. Cependant ce n’est pas forcément une obligation car nous allons voir dans le prochain paragraphe qu’il est possible de protéger son appareil photo de la pluie à moindre coût.

En plus de votre appareil photo vous pourrez emporter avec vous :

  • Un trépied (pas obligatoire mais cela pourra vous être utile pour des temps de pose plus longs)
  • Un filtre UV pour protéger la lentille de votre objectif
  • Un ou plusieurs chiffons microfibres pour essuyer les gouttes d’eau éventuelles sur votre objectif
  • Le part soleil de votre / vos objectif(s) si vous en possédez, il protégera un peu plus votre lentille des gouttes d’eau

N’oubliez pas également de bien vous équiper personnellement contre la pluie avec :

  • Un imperméable
  • Des chaussures qui vous permettront d’avoir les pieds au sec (surtout si vous comptez rester un moment dehors)
  • Une paire de gants pour être protégés du froid (vous pourrez opter pour une paire de gants tactiles afin de pouvoir toujours utiliser la fonction tactile de votre écran ou encore votre téléphone portable)
  • Un parapluie

Crédits photo : David Marcu via Unsplash 

Le parapluie est un accessoire qui évoque instantanément la pluie, il permet donc de suggérer celle-ci sans forcément la montrer.

2) Le matériel de protection pour son appareil

Comme dit plus haut, si vous ne pouvez pas photographier la pluie depuis l’intérieur, il vous faudra vous préparer un minimum pour vous protéger. Vous devrez bien vous équiper pour tenir dans le froid et sous la pluie mais également penser à protéger votre boitier des intempéries. Mise à part les petits accessoires mentionnés dans le paragraphe précédent, il vous faudra également disposer d’une housse pour protéger le boitier en lui-même de la pluie. Il existe des housses spécialement conçues pour cet usage.

Pour ce qui est du boitier en lui-même, nul besoin de vous équiper d’un boitier tropicalisé si vous n’en possédez pas déjà un. Tout comme il vous sera inutile d’investir dans un matériel onéreux pour protéger votre boitier de l’eau.  Si vous comptez seulement prendre des photos sous la pluie occasionnellement, un matériel simple mais efficace sera suffisant.

Comment se protéger de la pluie ?

– Rester à l’intérieur

Pour protéger votre boitier de la pluie la première solution est de rester à l’abris ! Cela peut sembler bête mais ce sera l’option la moins onéreuse. Vous serez toutefois assez limité dans vos mouvements et ne pourrez pas explorer l’extérieur à votre guise.

– Utiliser un parapluie

Si vous êtes accompagné ou que vous prenez des photos à l’aide d’un trépied vous pourrez vous abriter à l’aide d’un parapluie.

– Utiliser une housse de protection

Pour sortir sans craindre la pluie pour votre matériel photo, optez pour une housse spéciale comme la housse Think Thank anti-pluie (qui existe en plusieurs tailles) ou encore la housse anti-pluie de chez Peak design. Comptez une trentaine, voir une quarantaine d’euros pour ce type de housse.

Sachez qu’à l’aide d’un sac congélation et d’un élastique vous pouvez facilement fabriquer votre propre housse anti-pluie à moindre coût.

Crédits photo : Danielle Dolson via Unsplash 

Si sortir n’est pas possible, il est tout à fait envisageable de photographier la pluie depuis l’intérieur.
On peut également suggérer davantage l’ambiance pluvieuse sans trop forcément faire un focus sur des gouttes de pluie.

5 conseils pour photographier la pluie 

1) Bien maîtriser la vitesse d’obturation

Pour photographier la pluie comme il se doit, vous devrez dans un premier temps maitriser la notion de vitesse d’obturation. C’est en effet le choix de celle-ci qui vous permettra de figer ou non les gouttes d’eau et de faire plus ou moins apparaitre la pluie sur vos clichés.

Sachez qu’il n’y a pas de bonne ou de mauvaise vitesse, le tout est de savoir quel effet vous recherchez. N’hésitez pas à vous mettre en mode TV ou S, c’est à dire priorité à la vitesse, et à faire plusieurs essais à différentes vitesses afin de trouver celle qui vous convient le mieux.

A noter que plus vous aurez des zones de contraste sur votre photo, comme un fond sombre mais avec un éclairage qui permet de mettre en valeur les gouttes d’eau, plus elles ressortiront facilement.

→ Besoin de revoir les bases de la vitesse d’obturation ? N’hésitez pas à lire ou à relire notre article dédié.

Crédits photo : Saad Chaudhry via Unsplash 

Une bonne utilisation de la vitesse d’obturation a permis ici de bien montrer la présence de la pluie tout en apportant une certaine élégance au cliché. 

2) Réfléchir à sa composition et son sujet

Partir à la conquête de la rue ou de la nature par temps de pluie c’est se retrouver face à une multitude d’ambiances et de sujets différents. Vous aurez donc l’embarras du choix alors ne vous imposez pas de limites, testez, explorez ! Les passants, l’ambiance générale pendant ou après la pluie, les reflets, le contraste entre l’intérieur et l’extérieur sont autant de sujets que vous pourrez prendre en photo durant ou après un épisode de pluie.

Voici une liste non exhaustive d’idées de clichés à réaliser sous la pluie :

  • Photographier les passants dans la rue ou dans la nature
  • Jouer avec les formes et les lignes
  • Prendre de la hauteur pour observer ce qu’il se passe dans la rue depuis un autre point de vue
  • Photographier des scènes de rues en étant à l’intérieur d’un café (ou tout autre endroit où vous serez protégé de la pluie et du froid)
  • Utiliser les flaques d’eau pour jouer avec les reflets et créer des clichés originaux
  • Se servir des fenêtres ou vitres et de la profondeur de champs pour laisser parler sa créativité
  • Observer les détails de la nature qui vous entourent
  • S’amuser à figer ou non les gouttes de pluie
  • Jouer avec la nature et les gouttes d’eau en macrophotographie

 

Crédits photoDaoudi Aissa on Unsplash 

 

Crédits photo : Filip Zrnzević via Unsplash 

La pluie n’est pas le seul élément à photographier lors d’une telle météo, pensez aussi à immortaliser l’ambiance générale,
ce peut être un ciel nuageux et contrasté, un paysage avec des signes de temps pluvieux etc.

 

Crédits photo : Max Bender via Unsplash 

Jouer avec la profondeur de champs et des surfaces vitrées vous permettra de réaliser des photos plutôt artistiques de la pluie.
N’hésitez pas à multiplier les essais pour trouver des compositions et techniques de prise de vue qui vous plaisent. 

 

3) Protéger son appareil photo

Ce conseil rejoint le premier paragraphe de cet article mais il est important de rappeler que bien protéger son appareil photo de la pluie est primordial lors de ce type de prises de vues. N’oubliez pas que les boitiers et leurs composants électroniques ne sont pas fans de l’humidité. Elle pourrait causer de l’oxydation et sur le long terme détériorer votre boitier. C’est pour cela que vous devrez faire en sorte de bien le protéger, et même si celui-ci est tropicalisé. Comme dit l’adage, « mieux vaut prévenir que guérir« .

4) Essayer la macrophotographie

Si vous aimez la nature, profitez d’un épisode pluvieux pour aller photographier les gouttes de pluie sur des éléments de nature comme des fleurs, des plantes ou des feuilles d’arbre. Observez votre environnement, peut-être apercevrez-vous des animaux qui profiteront d’une accalmie pour sortir de leur cachette.

→ Pour aller plus loin sur le sujet de la macrophotographie, rendez-vous sur notre article dédié

Crédits photoNathan Dumlao via Unsplash 

 

Crédits photo : Marc Zimmer via Unsplash 

Ici les gouttes d’eau sont très bien mises en valeur par ces deux éléments de la nature, la toile d’araignée puis l’herbe.

5) Utiliser la lumière pour photographier la pluie

Pour photographier la pluie, n’oubliez pas que ce sera beaucoup plus facile avec une scène contrastée et éclairée. Cela vous permettra davantage de saisir et de faire ressortir la pluie. Par exemple, tenter de photographier la pluie avec un ciel gris ou blanc sera très difficile, vous n’arriverez pas à faire ressortir ces petites gouttes. Tandis que ce sera beaucoup plus simple avec une scène à la nuit tombée qui comprend une source de lumière, la pluie sera bien visible grâce au contraste de la scène.

  • Utilisez un flash en lumière complémentaire
  • Vous servir de l’éclairage ambiant
  • Photographier pendant les moments de basses lumières (au crépuscule par exemple)
  • Ne pas hésiter à utiliser un trépied lors de temps de pose plus longs

Crédits photo : Jack Finnigan via Unsplash 

 

Crédits photo : Photo by Norbert Tóth via Unsplash 

Utiliser la lumière ambiante à la nuit tombée, comme celle d’un lampadaire, permet de saisir facilement la pluie grâce au fort contraste présent dans la scène. 

Nous espérons que cet article vous aura donné envie de tenter l’expérience de la photographie sous la pluie.
Cela vous donnera une bonne excuse pour sortir faire une balade photo même par mauvais temps.
Si vous avez des conseils ou des idées de sujets à photographier sous la pluie, partagez-les en commentaire avec nos lecteurs ! 

Avatar de Eloïse de MissNumerique
Auteur

Photographe & rédactrice web spécialisée dans le voyage, je partage avec mes lecteurs ma passion pour la découverte du monde et la photographie.

Écrire un commentaire

Retour en haut