Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Photographier l’heure bleue est quelque chose que vous voulez essayer depuis longtemps mais vous ne savez pas par où commencer ? Dans cet article on vous donne nos conseils matériel et technique pour réussir à photographier l’heure bleue. 

 

Photographier l’heure bleue est un exercice idéal pour les photographes qui souhaitent créer des clichés artistiques. Ainsi que pour ceux qui veulent s’entrainer avant d’expérimenter la photographie de nuit. Même si prendre des photos à l’heure bleue peut être un peu technique, cela reste plus simple que la photographie de nuit à proprement parler. C’est également un parfait exercice si jamais vous voulez vous entrainer ou progresser avec l’utilisation du mode manuel de votre appareil photo par exemple.

Photographier à l’heure bleue vous offrira aussi l’opportunité de revoir des notions comme la balance des blancs, la mise au point manuelle, les ISO ou encore vous permettre d’utiliser un trépied.
Dans cet article nous aborderons dans un premier temps ce qu’est l’heure bleue ainsi que le matériel nécessaire pour la photographier. Puis dans un second temps nous vous donnerons des conseils pour photographier l’heure bleue.

Crédits photo :🔮🌊💜✨ via Unsplash 

 

 

Qu‘est-ce que l’heure bleue ?

L’heure bleue c’est ce moment plutôt bref qui précède l’aurore et qui vient après le crépuscule. Sa durée varie et peut s’étendre environ entre 30 et 40 minutes. L’heure bleue se produit donc deux fois par jour et permet aux photographes de réaliser des clichés d’une grande beauté. Selon Wikipédia « L’heure bleue est la période entre le jour et la nuit où le ciel se remplit presque entièrement d’un bleu plus foncé que le bleu ciel du jour« . 

C’est une partie de la journée que les photographes apprécient que ce soit ceux qui pratiquent la photo de nuit ou non.

 

Crédits photo : Joel Tasche via Unsplash 

 

 

Matériel nécessaire pour photographier l’heure bleue

Si vous faites de la photographie régulièrement, vous disposerez généralement déjà de tout le matériel nécessaire pour photographier l’heure bleue. Voici une petite liste non exhaustive de ce dont vous aurez besoin :

  • Appareil photo reflex / hybride.
  • Un trépied.
  • Une télécommande pour déclencher à distance.
  • Un filtre ND pour atténuer les lumières de paysages urbains par exemple lors de poses longues.
  • Une lampe pour effectuer les réglages de votre appareil photo. Pratique si la luminosité ambiante ne vous permet plus d’y voir assez clair.

 

 

5 Conseils pour photographier l’heure bleue et réussir ses clichés

 

1) Anticiper l’arrivée de l’heure bleue

C’est un conseil qui peut paraitre un peu bête mais qui a toute son importance : anticipez votre arrivée sur votre lieu de shooting ! En effet, comme nous avons pu le voir un peu plus haut pour photographier l’heure bleue votre fenêtre de tir est plutôt serrée. C’est pourquoi il vaut mieux arriver sur place en amont. Vous aurez ainsi le temps de faire les repérages nécessaires pour trouver le bon cadrage, d’installer votre matériel, etc. Vous pourrez par la suite faire vos réglages tranquillement et attendre patiemment que l’heure bleue pointe le bout de son nez.

Pour connaitre exactement les horaires de l’heure bleue n’hésitez pas à utiliser des applications ou des sites internet qui permettent cela, comme Blue Hour Site par exemple.

 

2) Photographier en format RAW

Si vous avez l’habitude de développer vos photos via un logiciel de post-production vous savez, ô combien il est important et utile de toujours shooter en format RAW. Ce format d’image sera d’autant plus appréciable lorsque l’on photographie des scènes ou des ambiances plus ou moins difficiles. C’est le cas par exemple avec l’heure bleue mais aussi avec la photographie de nuit, de concert etc. Si jamais vous voulez en savoir davantage sur le format RAW et ses avantages, n’hésitez pas à lire notre article de blog dédié.

 

3) Bien régler sa balance des blancs

Que vous utilisiez ou pas le format RAW vous devrez vous assurer d’opter pour une balance des blancs fixe afin d’éviter de trop grandes variations de tonalités entre vos clichés. En restant sur le mode lumière du jour vous apporterez une teinte légèrement bleutée à vos photos. Cependant rien ne vous empêche de faire plusieurs essais avec d’autres balances des blancs et de choisir la température de couleur qui se rapproche du résultat que vous souhaitez.

 

Crédits photo : Jonathan Roger via Unsplash 

 

 

4) Utiliser les modes priorité vitesse ou manuel

D’un point de vue général, vous devez garder en tête qu’il vous faudra éviter d’utiliser le mode automatique pour photographier l’heure bleue. La lumière est tellement changeante durant ce court laps de temps que le boitier ferait des réglages qui ne conviendront peut-être pas aux résultats attendus.

C’est pourquoi, pour photographier l’heure bleue, il est conseillé d’utiliser les modes priorité à la vitesse ou le mode manuel. Une fois votre appareil fixé sur votre trépied, vous n’aurez qu’à sélectionner la vitesse d’obturation garantissant une bonne exposition de la scène. Ayez tout de même en tête que suivant la scène photographiée, une pose plus ou moins longue pourra nettement influencer le rendu de celle-ci. C’est notamment le cas pour tous les paysages qui contiennent de l’eau par exemple. En effet une pose longue aura pour effet de rendre les mouvements de l’eau flou.

 

5) Utiliser le bracketing d’exposition & le HDR

A cette période de la journée la plage dynamique de la scène photographiée sera très importante. Pour vous assurer une bonne exposition des lumières et des ombres présentes, vous pouvez utiliser l’option bracketing d’exposition de votre appareil photo. Pour en savoir davantage au sujet de cette technique reportez-vous sur la notice d’utilisation de votre appareil photo. En utilisant ce réglage vous pourrez choisir la photographie qui vous semble la plus équilibrée en terme d’exposition.

Enfin l’utilisation du bracketing permet également de réaliser des photos HDR en postproduction. Pour cela vous devrez posséder un logiciel capable d’assembler les différents clichés afin de créer un fichier unique HDR. Ainsi votre photo aura une plage dynamique beaucoup plus grande, ombres et lumières seront bien restituées. Sachez que ce type de rendu ne plait pas forcément à tout le monde. On peut parfois y trouver un effet un peu trop « faux ». Cela dépend tout de même des goûts de chacun alors n’hésitez pas à faire vos propres essais.

Pour en savoir plus sur le bracketing et la photo HDR, n’hésitez pas à lire notre article à ce sujet.

 

 

Mode d’emploi pratique pour photographier l’heure bleue

Voici une liste pratique qui vous permettra de réaliser le setup le plus optimal pour photographier l’heure bleue :

  • Arrivez en avance sur votre lieu de prise de vue. Afin d’avoir assez de temps pour repérer l’endroit si besoin, installer votre matériel et préparer les réglages nécessaires.
  • Installez votre appareil photo sur votre trépied et branchez votre télécommande. Vous pouvez aussi relever le miroir de votre appareil pour limiter davantage les vibrations au déclenchement.
  • Basculez votre mise au point en mode manuel et réglez-la sur l’infini.
  • Réglez la balance des blancs sur lumière du jour, une teinte bleutée sera ajoutée à vos photos. Si vous shootez en RAW vous pourrez retoucher ce paramètre en post-production afin qu’il corresponde à vos attentes artistiques.
  • Utilisez une sensibilité ISO plutôt basse afin de réduire au maximum le bruit présent sur vos photos. Surtout si vous utilisez un trépied, vous pourrez vous permettre une faible sensibilité ISO. Si jamais vous n’en n’utilisez pas, évitez d’aller au-delà de 800 ISO. Surtout si vous ne connaissez pas les limites de votre appareil.
  • Sélectionnez l’ouverture et la vitesse qui correspondent au rendu souhaité. Pour plus de facilité vous pouvez opter pour un mode « priorité », vous n’aurez alors qu’à gérer l’ouverture ou la vitesse. Toutefois si vous êtes à l’aise, privilégiez le mode manuel afin de choisir le bon couple vitesse / ouverture et d’éviter que l’appareil ne surexpose la scène. La luminosité va rapidement diminuer et il vous faudra baisser votre vitesse d’obturation en conséquence. Pour les photos de détails comme des fleurs, de la nature, il vous faudra une grande ouverture pour profiter d’un joli bokeh. Tandis que pour des photos plus urbaines vous pourrez utiliser des ouvertures comme f/8 ou f/11. Vous aurez ainsi des lumières scintillantes.

 

Crédits photo : Jeremy Bishop via Unsplash 

 

Quel type de photographies prendre à l’heure bleue ?

  • Réaliser des portraits à l’heure bleue, une ambiance très cinématique
  • Prendre des photos de paysage
  • Créer des clichés créatifs avec des lumières, des accessoires
  • Photographier la ville durant l’heure bleue et jouer avec les lumières
  • Les paysages comprenant de l’eau, comme la mer ou l’océan, sont très jolis à mettre en valeur durant l’heure bleue
  • Les paysages côtiers & urbains

 

Crédits photo : Eduardo rosal via Unsplash 

 

Nous espérons que cet article vous aura donné envie de tenter l’expérience des shootings photo durant l’heure bleue.
Et vous, plutôt Golden jour ou heure bleue ? Dites-nous tout en commentaire !

Avatar de Eloïse de MissNumerique
Auteur

Photographe & rédactrice web spécialisée dans le voyage, je partage avec mes lecteurs ma passion pour la découverte du monde et la photographie.

Écrire un commentaire

Retour en haut