Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Sigma est un industriel japonais indépendant qui est généralement connu pour ses objectifs. Il propose un catalogue complet d’optiques compatibles avec de nombreux appareils de prises de vues dans différentes montures. Sigma n’est pas qu’un opticien et propose aussi depuis longtemps des appareils de prises de vues exploitant un capteur unique en technologie Foveon. On pense, par exemple, à leur gamme de compacts experts, la série dp Quattro, ou encore leur hybride sd Quattro.

Lire aussi : Les marques d’objectifs alternatifs.
Lire aussi : 3 objectifs Sigma incontournables en 2019.

Le Sigma fp : dessus.
Le Sigma fp : avec le 40 mm f/2,8.

Le Sigma fp est le second hybride signé Sigma. Il fait suite à l’association du constructeur japonais avec Panasonic et Leica : la L-Mount Alliance. Ce nouvel appareil, taillé pour la vidéo et la photo est donc équipé d’une monture L et est compatible avec l’ensemble des objectifs Sigma, Panasonic et Leica en monture L. Plus précisément, les 4 premiers objectifs Sigma conçus pour les hybrides 24×36 mm : 14-24 mm f/2,8 Art, 24-70 mm f/2,8 Art, 35 mm f/1,2 Art et 40 mm f/2,8 Contemporary. C’est un hybride équipé d’un grand capteur au format 24×36 mm. Découverte…

Lire aussi : Trois nouvelles optiques pour les hybrides plein format Sigma et Leica en monture L et Sony FE.

L’hybride 24×36 mm le plus compact

Le Sigma fp : prise en main.
Le Sigma fp : boîtier ultra-compact.

Le Sigma fp est un boîtier ultra-compact. C’est l’hybride 24×36 mm, le plus compact du marché. Il mesure 11,2 cm de long, 7 cm de haut et 4,5 cm de profondeur. Sur la balance, il faut compter 422 grammes pour le boitier nu, mais avec sa batterie et une carte SD. Niveau interface, on retrouve une prise USB Type C (avec possibilité d’enregistrement sur SSD et de recharge), une prise micro et une prise HDMI Type D. L’appareil fonctionne avec des cartes au format Sd et est compatible avec la norme UHS-II. Le fp est paré pour les pires conditions de prises de vues avec pas moins de 42 points d’étanchéité. La conception même du boîtier est axée sur la dissipation thermique, un aspect crucial en vidéo.

L’appareil est ultra-minimaliste. Pour la visée, il dispose uniquement de son grand écran arrière tactile et fixe. Il jouit d’une diagonale de 3,1 pouces et une définition de 2,1 millions de pixels. Cet écran est tactile et doit être utilisé pour la majorité des réglages de l’appareil. En dessous, on retrouve des boutons d’accès rapide à certains paramètres de personnalisation d’image (tonalité et couleur), par exemple. Sur le dessus de l’appareil, on retrouve deux interrupteurs dont un qui permet de passer du mode photo au mode vidéo, deux déclencheurs (photo et vidéo) et une molette de réglage.

Le Sigma fp : arrière.
Le Sigma fp : face arrière.

Pas de Foveon, mais du CMOS

Contrairement aux autres boîtiers Sigma, le fp n’est pas équipé d’un capteur en technologie Foveon, mais d’un conventionnel CMOS rétroéclairé avec une matrice de Bayer. Il s’agit d’un capteur au format 24×36 mm avec une définition de 24,6 millions de pixels (6072×4056 pixels). Grâce au processeur d’image, l’appareil est capable de monter jusqu’à une sensibilité de 25 600 ISO extensible de 6 à 102 400 ISO. En rafale, il peut monter à 12 images par seconde. Le capteur est équipé d’un système d’obturation électronique assurant des temps de pose de 30 secondes au 1/8000 de seconde. Le système autofocus, à détection de contraste, fonctionne à l’aide de 49 points. Il exploite le suivi du sujet et la détection d’oeil. On retrouve des modes de prises de vues créatifs avec une fonction HDR par assemblage automatique (3 photos ou 2 vidéos), une fonction cinemagraph (création de GIFs). Sigma mise également sur une gestion poussée des profils d’images.

Sigma fp : profils couleur.
Le Sigma fp : gestion des profils image.

Des fonctions vidéo avancées

Sigma souhaite positionner son fp comme une véritable petite caméra de cinéma. L’appareil est donc capable de réaliser des séquences 4K (3840×2160 pixels) à 24,25 et 30 images par seconde. EN FHD, il peut monter à des cadences plus élevées avec du 50, 60, 100 et 120 images par seconde. On retrouve une fonction 12 bits en Cinema DNG en utilisant un enregistreur externe. La monture L du fp assure une compatibilité totale avec les optiques Cine de Sigma en monture PL moyennant l’utilisation d’une bague d’adaptation (MC-31). L’appareil intègre de nombreuses fonctions avancées pour la réalisation de vidéo comme les waveforms, les zébras, le focus peaking, etc.

Sigma fp : vidéo.
Le Sigma fp : boîtier axé sur la vidéo.

Une panoplie d’accessoires compatibles

Sigma a pensé son fp pour la pièce maîtresse d’un véritable nouveau système ouvert et polyvalent. La firme a donc parallèlement développé une gamme d’accessoires pour compléter son nouveau boîtier. On pense, par exemple, au viseur optique pour écran avec un correcteur dioptrique qui lui permet de se transformer en véritable viseur de champ actif pour le cinéma. Il est possible de simuler le rendu en fonction du type de caméra utilisée (Arri, Sony, RED). Il y a aussi plusieurs types de poignées pour améliorer la prise en main et une griffe contact pour utiliser un flash, par exemple.

Sigma fp : accessoires.
Le Sigma fp : véritable écosystème.

Tarif et disponibilité

Le Sigma fp est déjà disponible. Il est proposé nu au tarif de 1999 euros. Il est également proposé en kit avec le nouveau Sigma 40 mm f/2,8 DG DN Contemporary au tarif de 2399 euros.

Le Sigma fp sur Miss Numérique
Le Sigma fp en kit avec le 40 mm f/2,8 sur Miss Numérique

Avatar de Lucien de MissNumerique
Auteur

Photographe, auteur et formateur. Il est un grand spécialiste de l'industrie de l'image. La photo et la vidéo n'ont pas de secret pour lui.

1 Commentaire

  1. Avatar de Lucien de MissNumerique

    Je suis agréablement surpris de constater que Sigma qui est une firme spécialisée en objectifs photographiques de grande qualité, puisse maintenant produire des APN .Néanmoins je constate que le modèle Sigma fp ne comporte pas ni viseur optique ni électronique, ce qui est en soi une grande originalité. La visée sur écran seulement, il fallait y penser. Bravo.

Écrire un commentaire

Retour en haut