Le Tamron 28-75mm F2.8 Di III VXD G2 est très populaire en monture E. S’il manque un peu de grand-angle, il est en effet nettement plus léger que les 24-70mm Sony, Sigma et Samyang. Tamron le décline donc aujourd’hui pour les appareils Nikon Z.

Tamron 28-75mm F2.8 G2 : une valeur sûre

En 2019, le Tamron 28-75mm F2.8 était le premier objectif de la marque conçu pour les hybrides plein format. Sa légèreté compensait son grand-angle limité, mais il souffrait d’une résolution un peu faible en périphérie, surtout à 75 mm.

Dromadaires au grand-angle
S’il n’offre pas le champ ultra-large d’un 24-70mm, le 28-75mm permet de saisir des sujets imposants. © Daisuke Fujimura / Tamron

En 2022, Tamron lançait donc le 28-75mm G2 en monture E, avec une formule optique profondément améliorée. L’ergonomie progressait également, avec une touche personnalisable et un port USB-C pour régler et mettre à jour l’objectif.

Ainsi gréé, le Tamron 28-75mm G2 devenait un transstandard de choix pour les randonneurs et voyageurs équipés en Sony.

Le transstandard lumineux et compact de référence ?

Le succès du Tamron 28-75mm s’explique simplement : il est relativement compact (12 cm de longueur) et étonnamment léger, avec seulement 550 g. Ce poids est courant pour un objectif ouvrant à f/4, mais il propose bien à f/2,8 à toutes les focales. Et avec son diaphragme à neuf lamelles, il se débrouille plutôt bien en portrait.

Détail d'un arrangement de bâtonnets d'encens
Le 28-75mm G2 permet de faire ressortir les détails et de jouer sur la profondeur de champ. © Noriko Kukimoto / Tamron

Il offre également une distance minimale de mise au point assez courte : 18 cm au grand-angle et 38 cm au téléobjectif. Sans être une optique macro, il propose donc des performances honnêtes en proxyphotographie.

Tamron 28-75mm F2.8 Di III VXD G2 à 28 mm
La version Nikon se reconnaît aisément à sa monture plus large. La diamètre de la Nikon Z est en effet presque un centimètre supérieur à la Sony E.

Enfin, il offre une construction soignée, avec une protection contre les intempéries. Une touche multifonction est disponible. Chargée par défaut de bloquer la mise au point, elle peut être personnalisée à l’aide du port USB-C. L’application Tamron Lens Utility permet de peaufiner le fonctionnement de l’objectif, depuis un PC ou un smartphone. C’est ici que se situe la seule vraie différence avec la version Sony : il n’est pas possible d’utiliser la touche de l’objectif pour changer la fonction de la bague secondaire – mise au point ou ouverture. En revanche, les fonctions de réglage de la plage de mise au point et le choix entre une bague linéaire et non linéaire sont bien disponibles.

L’autre 28-75 mm : le Nikkor de 2022

En somme, ce 28-75mm G2 est le transstandard idéal de ceux qui veulent voyager léger et rester polyvalents. Tamron ayant lancé ses premiers objectifs en monture Nikon Z l’an passé, il semble logique d’offrir aux fans de la marque jaune leur propre version de ce transstandard léger et polyvalent. Mais est-ce vraiment si logique ?

Contrairement à ce qu’elle faisait en monture Sony, Tamron avait jusqu’ici pris soin de ne pas attaquer frontalement les optiques de Nikon. Ses 70-300 mm, 150-500 mm et surtout le remarquable 35-150 mm f/2-2,8 n’ont pas d’équivalent dans la gamme jaune. Ce n’est pas le cas ici : le Nikkor Z 28-75mm F2.8 existe. Lancé en 2022, celui-ci se présentait comme une alternative accessible et compacte au coûteux et relativement lourd 24-70mm F2.8 S.

Tamron 28-75mm sur Nikon Z6 II
Un objectif Tamron sur un boîtier Nikon, une vision qui deviendra courante si la marque suit en monture Z le chemin pris en monture E. © Tamron

Cette fois-ci, Tamron propose un objectif de même plage focale et de même ouverture qu’une référence Nikon. Mieux : malgré un encombrement comparable, le 28-75mm G2 apporte une touche multifonction et des personnalisations. Il s’agit là de vrais avantages par rapport au Nikon. Ainsi, comme elle l’a fait avec les appareils Sony, Tamron s’émancipe de son statut de spécialiste des marchés de niche ou du prix abordable pour proposer un vrai objectif grand public, susceptible de séduire un grand nombre d’utilisateurs.

Découvrez notre vidéo YouTube « TAMRON 28-75mm G2 : Zoom POLYVALENT désormais en monture NIKON Z ! »

Prix et disponibilité

La version Nikon Z du Tamron 28-75mm F2.8 Di III VXD G2 sera lancée en avril pour 999,90 €.

Pour mémoire, la version Sony du Tamron 28-75mm G2 est d’ores et déjà disponible.

Avatar de Franck Mée
Auteur

Traducteur, journaliste, pilote privé. Passionné de photo et de cinéma, docteur en binge-watching, mais surtout fasciné par tout ce qui vole, du martinet au Boeing 747. Considère qu'un 200 mm, c'est un grand-angle.

Écrire un commentaire

Retour en haut