Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Si vous ne connaissez pas le terme d’« upscaling », mais que vous possédez un téléviseur 4K, il y a de fortes chances pour que vous observiez cette transformation à chacune des émissions TV que vous regardez, ainsi qu’à la lecture de votre Bluray préféré. Tous les téléviseurs 4K disposent en effet de circuits de traitement spécifique afin d’afficher, de façon satisfaisante, une image HD (de 1920 par 1080 pixels) sur une dalle UHD (de 3840 par 2160 pixels). On passe donc d’une image de 2 millions de pixels à une image de 8 millions de pixels : 4 fois l’image HD !

Sans traitement spécifique, le téléviseur effectue un simple zoom ; votre image est alors moins nette et comporte moins de détails. Avec un traitement spécifique, l’image est recalculée et optimisée pour supporter au mieux cet agrandissement : elle est « upscalée » (scale : échelle en anglais).

Il existe de nombreuses solutions gratuites ou payantes pour effectuer cette opération en amont, en particulier lors du montage ou pour transformer vos rushs. Beaucoup promettent des résultats miraculeux… mais sachez que ce processus, complexe, exige une machine vraiment performante : suffisamment puissante pour pouvoir recréer des informations qui n’ont jamais existé dans l’image d’origine.

Lire aussi : Les différentes définitions d’image en vidéo
Lire aussi : Les définitions d’affichage : le point sur les différents formats

Est-ce utile d’upscaler une vidéo 1080 ?

C’est la première question à vous poser : avez-vous effectivement besoin de transformer vos vidéos 1080 en 4K, plutôt qu’en Full HD ? Il faut savoir que même si la vidéo 4K s’est démocratisée (en particulier sur les plateformes de diffusion en ligne), vos rushs 4K vous assureront surtout des possibilités de recadrage plus importantes et une meilleure définition ou piqué de votre image, afin d’obtenir un très bon master au format Full HD – ce qui suffira largement dans 80 % des cas. Il y a fort à parier que pour une diffusion sur votre ordinateur ou sur votre téléviseur, la différence de qualité entre votre vidéo Full HD ou 4K ne méritera pas l’investissement en calcul et en temps : elle ne sera pas assez marquée.

Comme vous pouvez le voir sur la vidéo ci-dessus, l’upscaling n’est pas nécessairement à généraliser sur tous vos montages.

Mais dans certains projets, et pour certains supports de diffusion, vous pouvez avoir besoin de l’upscaling pour disposer de sources homogènes et rechercher le meilleur rendu possible pour l’ensemble de vos sources. Et heureusement, la plupart des logiciels du marché vont vous permettre de réaliser cet upscaling.

Adobe Premiere Pro

Premiere Pro, le logiciel de montage d’Abobe, ne propose pas à proprement parler une fonction d’upscale spécifique.

Voici donc un procédé en trois étapes – qui peut d’ailleurs s’adapter facilement à d’autres logiciels de montage, comme Final Cut Pro X ou Vegas Pro de Magix Software.

  1. Pour commencer, augmentez de 200% la taille de votre séquence HD dans votre timelime configurée en 4K. (Dans “Trajectoire”, positionnez l’échelle de votre clip à 200%) ;
  2. Appliquez un filtre d’accentuation pour renforcer légèrement les détails de l’image (Filtre > Accentuation) ;
  3. Limitez enfin l’apparition du bruit dans votre image pour masquer les imperfections à l’aide du filtre antibruit (filtre Median dans Adobe Premiere).

Si vous voulez vous simplifier la vie, vous pouvez aussi vous tourner vers l’utilisation d’un plug-in pour Première Pro. On peut citer par exemple Shooter Instant 4K, de la société Giant, qui pour 99$ vous propose une conversion rapide et l’upscaling de vos médias avec la promesse d’un résultat optimal.

Adobe After Effects

Toujours dans la suite Adobe, After Effects propose quant à lui une fonctionnalité dédiée à l’upscaling – et peut donc devenir lui aussi une solution pour Premiere Pro grâce au lien dynamique entre ces deux logiciels.

Upscaling 4K : After Effects.
Les paramètres d’upscaling d’After Effects.

Vous trouverez cette fonctionnalité d’upscaling dans les filtres. Elle se nomme « Conservation des détails-Amélioration » (Detail-Preserving Upscale en anglais) et se comporte comme l’option de rééchantillonnage « Conserver les détails » dans le redimensionnement de Photoshop pour une image.

La boîte de dialogue du filtre va vous permettre d’agir sur la taille de votre vidéo et de régler la qualité des détails que vous souhaitez conserver à l’aide de ces paramètres :

  1. Ajuster à la largeur de la composition : adapte automatiquement la vidéo à la largeur de votre composition.
  2. Ajuster à la hauteur de la composition : adapte automatiquement la vidéo à la hauteur de votre composition.
  3. Échelle : pour passer de la Full HD à la 4K, positionner l’échelle sur 200%.
  4. Réduction du bruit : cette commande est utilisée pour appliquer la réduction du bruit avant les calculs de mise à l’échelle ; vous pouvez régler cette valeur autour de 10%.
  5. Détail : les valeurs élevées accentuent la netteté ou le contraste des contours ; attention toutefois, cela peut se traduire par l’apparition d’artéfacts ; positionnez cette valeur autour de 60%.
  6. Alpha : traite la couche alpha différemment des couches de couleur ; la valeur par défaut Bicubique vous fournira les meilleurs résultats.

Il est à noter que ce filtre, assez gourmand en temps machine, augmentera de façon significative votre temps de rendu.

Davinci Resolve

Un autre logiciel de montage – et non des moindres ! – intègre une fonction spécifique d’upscaling pour les vidéos : DaVinci Resolve de la société Black Magic. Introduite depuis la version 15 et nommée « Super Scale », elle opère un upscaling de vos vidéos HD en 4K, et même en 8K. Son fonctionnement est assez similaire à ce que propose After Effects.

Upscaling 4K : superscale.
La fonction Superscale de Davinci Resolve.

Pour accéder à cette fonctionnalité, il vous suffit de faire un clic droit sur chacun des clips que vous souhaitez redimensionner puis, dans la liste de choix, sélectionnez les « attributs de clip » (Clip Attribute). En bas de la fenêtre qui s’ouvre alors, vous verrez apparaître les options du Super Scale.

Ces options sont au nombre de trois :

  1. Super Scale : choix du coefficient multiplicateur (2x, 3x, 4x). Pour passer de la résolution Full HD à la 4K, sélectionnez 2x.
  2. Sharpness : permet de sélectionner le détail et la netteté. Trois choix s’offrent à vous : Bas, Moyen, Haut. Sélectionner Moyen (Medium), qui est une valeur équilibrée, devrait couvrir la plupart des besoins.
  3. Noise Reduction : réduit la quantité de bruit dans l’image (Bas, Moyen, Haut). Comme précédemment, choisissez de préférence Moyen (Medium), voire Bas (Low).

Et c’est tout ! DaVinci Resolve s’occupe du reste avec un résultat satisfaisant – au prix, comme les autres solutions, d’un temps de rendu important.

En résumé

Quelles que soient les solutions proposées, l’upscaling d’une vidéo HD en 4K relève des mêmes principes, à savoir :

  • doubler la taille de la vidéo ;
  • augmenter les détails ;
  • réduire le bruit et le grain générés.

Après avoir déterminé, selon vos besoins et votre projet, l’utilité (ou non) d’une telle transformation – qui vous demandera beaucoup de ressource machine –, des solutions intégrées comme celles d’After Effects ou de DaVinci Resolve simplifieront considérablement votre upscaling vers la 4K. Il vous faudra juste une bonne machine, et prévoir du temps pour les rendus !

Avatar de Lucien de MissNumerique
Auteur

Photographe, auteur et formateur. Il est un grand spécialiste de l'industrie de l'image. La photo et la vidéo n'ont pas de secret pour lui.

Écrire un commentaire

Retour en haut