COKIN NUANCES extrême filtre densité Neutre Uni ND1024 - 10 f-stops taille XL
Photo(s) non contractuelle(s)

Cokin NUANCES extrême filtre densité Neutre Uni ND1024 - 10 f-stops taille XL

149,90 €
 
Rupture temporaire
Prévenez-moi quand cet article est en stock
Description
  • Densité neutre ND1024
  • Ultra-résistant
  • Neutralité exceptionnelle

Les filtres NUANCES Extrême sont fabriqués dans un verre trempé hautement résistant, pouvant résister à une chute accidentelle. Le Filtre densité neutre ND1024 10 f-stop réduit la quantité de lumière atteignant le capteur et permet d'allonger le temps de pose de 10 diaphs pour des effets spectaculaires de pose longue. De nombreuses technologies sont mises en œuvre pour atteindre une neutralité stupéfiante et des images exemptes de pollution infrarouge.

Leur nouveau design avec les bords arrondis rend leur insertion plus facile quand les conditions extérieures sont difficiles.

Nous recommandons l'utilisation d'un porte-filtres EVO avec la gamme NUANCES Extreme.

Caractéristiques du Filtre COKIN NUANCES extrême densité Neutre Uni ND1024 - 10 f-stops taille XL :

Dimensions : 130x130x2mm
Nombre De Diaphs : 10
Densité : 3
Base (1/1000s) : 1s
Etui De Transport : inclus
Transmission (%) : 0.10
Taille Système : XL (série X-Pro)

GARANTIE
2 ans

Offre valable jusqu'au 23-09-2021 inclus.


Code EAN COKIN NUANCES extrême filtre densité Neutre Uni ND1024 - 10 f-stops taille XL : 3611531100557
Garantie 1 an

* Offre valable jusqu'au 31 Décembre 2021 à partir de 49 euros d'achat, sur la base d'une expédition So Colissimo 48h vers un point relais situé en France métropolitaine uniquement.
Produits similaires
NISI filtre UV PRO NANO HUC 105 mm
NISI filtre UV PRO NANO HUC 105 mm
 -24%169,90 €
129,90 €
EN STOCK, expédié aujourd'hui
Hoya Variable Density II filtre 82mm
Hoya Variable Density II filtre 82mm 159,90 €
EN STOCK, expédié aujourd'hui
Avis clients

1 avis COKIN NUANCES extrême filtre densité Neutre Uni ND1024 - 10 f-stops taille XL


Les avis produits de nos clients sont authentiques et recueillis exclusivement à travers ce formulaire.

 Proposez votre avis sur ce produit

  Nous y voilà enfin ! - Publié par Rémi Besserre (Photographe) le 09/06/2021
100 % des évaluateurs jugent cet avis pertinent


J'ai exprimé ailleurs mon opinion caustique sur la pagallee du catalogue Cokin, dont les gammes vont et viennent sans prévenir et sans afficher de dimensions. Inconvénient retrouvé mais avec une explication sur les gammes, sur le site Cokin.fr, et hélas défaut fidèlement recopié par la Miss.

Bien. Donc je savais chausser du X Pro, en ignorant que c'était du XL renommé. Une indication des dimensions de filtres s'imposerait dans votre catalogue, Miss, et un doigt d'attention est nécessaire à tout nouvel acquéreur.

Ceci dit, il marche ! La preuve : on ne voit rien dans le viseur !
Chacun a, d'un ND 1024, l'usage qui le concerne. Ça ne sert pas uniquement à donner une belle chevelure aux cascades, à lisser la mer...
En ce qui me concerne, ça sert surtout à obtenir une pose de l'ordre de 1 à 2 secondes quand il fait 1/800 f:11 à la météo.
Le flou de bougé ou de filé est une chose connue, surtout sur le bord des circuits automobiles.
Un autre flou de bougé existe, applicable à des sujets statiques : rotation volontaire du boitier durant la pose, voire "explozoom", et, après consultation de la Loi, rien n'interdit de cumuler les deux, et à main levée. De là ma recherche d'un temps de pose déraisonnable, pour des images de décoration ou des travaux personnels (exposition à venir).
C'est pour cette raison que j'écris qu'il marche, et s'il y a trop de lumière, rien n'interdit d'en empiler deux dans le porte - filtres.

Mais la prudence s'impose : il faut faire une visée sans filtre, éventuellement tester les focales limites du coup d'explozoom, ainsi que le mouvement du corps pour tourner le boitier. On fait confiance à son autofocus, car dans un flou artistique, tout doit être net, puis on débraie cet autofocus qui, faute de quoi, va se trouver, à la prochaine pression sur le déclencheur, dans la situation de chercher le point à travers une vitre.
Enfin, on met le filtre en place, et, à l'aveugle, on reprend la danse du scalp là où on l'avait laissée. C'est simple, mais il faut prendre le coup.

Après tout ça, on rentre au labo, et on s'aperçoit que l'assombrissement de l'image est homogène, sans déformation, et bel et bien neutre. De plus, les coins arrondis facilitent grandement l'introduction du (des) filtre(s) dans le porte - filtre.

Bref, après quelques errements dans le catalogue, je suis content.

Jugez-vous cet avis pertinent ? /