HAHNEMUHLE Museum Etching papier photo 25 feuilles A4 350gr
Photo(s) non contractuelle(s)

Hahnemuhle Museum Etching papier photo 25 feuilles A4 350gr

46,90 €
Dernier article disponible en ligne
EN STOCK, expédié aujourd'hui si vous commandez avant 17h
DISPONIBLE en magasin (Essey-les-Nancy)
Description

Le papier photo HAHNEMUHLE Museum Etching 25 feuilles A4 350 gr est traité avec un revêtement premium mat pour jet d’encre qui permet de réaliser des impressions de très haute qualité.

La texture noble d’un papier traditionnel pour l’impression en taille-douce et le ton blanc naturel font de Museum Etching le support idéal des images aux nuances délicates ou aux fins dégradés de gris.

Découvrez notre gamme de produits HAHNEMÜHLE.

Caractéristiques du papier photo HAHNEMUHLE Museum Etching 25 feuilles A4 350 gr :

Référence : 10 641 651
Format : A4
Surface : Mat
Nombre de feuilles : 25
Grammage : 350 g
Sans acide
Opacité : 99%
100% coton
Conforme à la norme ISO 9706 qualité musée pour la conservation

Offre valable jusqu'au 09-12-2021 inclus.


Code EAN Papier photo HAHNEMUHLE Museum Etching 25 feuilles A4 350 gr : 4011367082741
Produits similaires
Avis clients

2 avis HAHNEMUHLE Museum Etching papier photo 25 feuilles A4 350gr


Les avis produits de nos clients sont authentiques et recueillis exclusivement à travers ce formulaire.

 Proposez votre avis sur ce produit

  Superbe, magnifique et fatigant. - Publié par Rémi Besserre (Photographe) le 03/07/2021
100 % des évaluateurs jugent cet avis pertinent


5 étoiles parce qu'on n'a pas droit à 6 !!!

En format A4, pour produire des "miniatures", voici un papier "muséal" comme je le souhaitais: très mat, des teintes douces, et comme l'écran (étalonné) le laissait prévoir. Un excellent papier ou carton (350 grammes au mètre carré, il faut le porter).
Pas de conseil d'achat de ma part: il s'agit d'un oiseau rare, de qualité "musée", autorisant à ses risques et périls l'encadrement sans verre. Quand on dégaine un papier pareil, c'est qu'on sait ce qu'on veut, ni des souvenirs de vacances, ni des tirages de lecture. Livré aux lieu et heure dits, bravo Miss.
D'autant qu'à moins de 2 euros la feuille (A4), il n'est pas très coûteux.

Ah, il lui faut bien quelques défauts, sinon, j'aurais l'air d'un ambassadeur ! Mais ils ne tiennent pas à la Miss.

1° Comme l'écran, il faut le regarder par devant. Imprimé au verso, c'est plus fade (mais sans effet buvard, donc avec totale liberté d'écrire à la plume). Faire la différence s'apprend, et un bon moyen en cas de doute consiste à y appliquer les lèvres juste humides: l'image va du côté où ça colle. Si on se trompe, ça ne coûte que de l'encre, soit du Channel 05, mais pas de papier: garanti sans transparence, il suffit de le retourner avant de le réimprimer.

2° Toujours la même dénomination incompréhensible des profils ICC téléchargés chez "Moulin du Coq", en Français Hahnemühle. Comme d'autres profils, celui ci s'appelle (on respire) : HFA_EpsSC-P800_PK_FABaryta.icc.
Il faut aller chercher la différence avec un profil pour baryté dans les valeurs de l'illuminant ECP, comparé aux références Canson qui appellent leurs papiers par leur nom, c'est fou ce que c'est pratique...

3° A l'heure où l'on parle d'empreintes carbone, la Miss vous envoie ça, en parfait état il est vrai, mais dans un luxe de carton et de bubble gum de forme dédiée et donc non compatible avec d'autres usages de récupération, ça va faire du feu puisque je dispose à domicile d'une grande cheminée, un cantou, comme on dit en pays de langue d'Oc.

4° Une autre sale habitude de Hahnemühle: entre le catalogue et la livraison, la décoration de la boite a changé. Dommage, il faut savoir lire, et de près, la couleur de l'emballage ne suffit pas. Question d'habitude...

Mais une fois rangés le couteau Suisse, et le couteau commando, il a du me falloir 5 minutes pour obtenir ma première impression test. Et là, on cesse de râler, et on admire. Un certain temps. Bien entendu, la main est admirable, et la surface autorise même à se passer de gants... Une fois en passant, mains propres et sèches... Sans le dire, que ça reste entre nous !

Rémi

Jugez-vous cet avis pertinent ? /

  Rectification - Publié par Rémi Besserre (Photographe) le 07/07/2021
100 % des évaluateurs jugent cet avis pertinent


J'ai écrit de bonne foi une sottise au détriment de Hahnemühle et de ses profils ICC.

Un peu de navigation sur leur site, dans un désordre peu Germanique, papiers d'art > mat > TEXTURÉ, et l'on trouve le profil de ce papier. Il s'appelle (on respire encore un grand coup): "HFA_EpsSC-P800_MKMusEtching.icc" Bon, vous connaissez ainsi le nom de mon imprimante favorite. Au dessus du A2, les besoins sont faibles et, vu le coût d'un traceur, je sous-traite.

Ce profil apporte une très légère différence par rapport à un "...baryta... icc", avec un plus grand respect des nuances en N&B.

En revanche, par rapport à une image développée sur un Eizo Color Edge, caractérisé par une bonne sonde externe, et agrandie sur un papier baryté, le Etching enterre un peu les valeurs, que ce soit en couleur ou en N&B. Il mange aussi un peu de contraste et de saturation, les couleurs sont moins "pétard", mais c'est sa raison d'être. Tout se passe comme si l'on obtenait sur le papier une image sous exposée d'un tiers à un demi EV.

Je communique sur la question pour être juste vis a vis du fabricant, mais il s'agit de peu de chose.

Un professionnel qui a appris la photo à l'ère du numérique. a eu tout loisir de tester tout ça dans son école.
Ce n'est pas le cas des vieillards comme moi, nourris aux sels d'argent durant leur lointaine jeunesse et autodidactes dans leur conversion au digital, et surtout, part de marché certainement importante de la Miss, il y a de quoi dérouter un amateur qui regarde ce qu'il fait, voir le détourner de l'usage des papiers mats. Ce qui serait dommage, encore qu'il y ait pire: ne pas imprimer ses photos !

Quant à moi, il me reste à tester une concurrence interne: le William Turner, et une externe mate lisse, un Canson Arches. C'est que dans six semaines, je vais devoir fournir des tirages d'expo !

Rémi

Jugez-vous cet avis pertinent ? /