HAHNEMUHLE William Turner papier photo 25 feuilles A3+ 310 gr
Photo(s) non contractuelle(s)

Hahnemuhle William Turner papier photo 25 feuilles A3+ 310 gr

108,90 €
 
Plus que 2 articles disponibles en ligne
EN STOCK, préparé aujourd'hui, expédié lundi 29/11
Description

Le papier photo HAHNEMUHLE William Turner 25 feuilles A3+ 310 gr est traité avec un revêtement premium mat pour jet d’encre qui permet de réaliser des impressions de très haute qualité.

Le papier photo William Turner est proposé avec des bords frangés. Dorénavant vous pourrez faire des tirages d'une qualité exceptionnelle sur des feuilles ayant l'aspect et le toucher velouté des papiers Beaux-Arts traditionnels.

Découvrez notre gamme de produits HAHNEMÜHLE.

Caractéristiques du papier photo HAHNEMUHLE William Turner 25 feuilles A3+ 310 gr :

Référence : 10 641 645
Format : A3+
Surface : Mat
Nombre de feuilles : 25
Grammage : 310 g
Sans acide
Opacité : 99%
100% coton
Conforme à la norme ISO 9706 qualité musée pour la conservation

Offre valable jusqu'au 27-11-2021 inclus.


Code EAN Papier photo HAHNEMUHLE William Turner 25 feuilles A3+ 310 gr : 4011367082680

* Offre valable jusqu'au 31 Décembre 2021 à partir de 49 euros d'achat, sur la base d'une expédition Chronopost 24H vers un point relais situé en France continentale uniquement, valable uniquement sur les produits de moins de 1m et moins de 20Kg.
Produits similaires
Avis clients

1 avis HAHNEMUHLE William Turner papier photo 25 feuilles A3+ 310 gr


Les avis produits de nos clients sont authentiques et recueillis exclusivement à travers ce formulaire.

 Proposez votre avis sur ce produit

  Pas mal, très bien pour un mat. - Publié par Rémi Besserre (Photographe) le 19/09/2021
100 % des évaluateurs jugent cet avis pertinent


Celui ci était disponible et est arrivé sitôt lâché, ce qui se remarque en ces temps de crise industrielle post crise sanitaire...

Ce n'est pas comme si c'était un papier mat très texturé de belle main et de bonne facture: c'en est un pour de vrai !
Sa surface a toutes les qualités, à ceci près qu'on ne peut pas se raser ni se maquiller en se regardant dans les tirages, il n'y a pas de reflet.
La texture interdit, rien qu'au toucher, de confondre face à imprimer et dos. De plus, elle ne casse en rien le microcontraste.

En revanche, ce papier a au plus haut point le défaut des mats: vous passez 30 mn à soigner un RAW sur votre logiciel, votre écran "arts graphiques" parfaitement étalonné par le logiciel d'une sonde de caractérisation réputée; et le résultat n'est absolument pas celui que vous avez vu sur l'écran, malgré, bien entendu, l'interposition du profil ICC qui va bien.

Selon mes essais communs à quelques mats, les sujets éclairés par une lumière diffuse comme un ciel nuageux, passent mieux. Les images tendent toutefois à être enterrées, en luminosité, jusqu'à 1 EV et plus, et en saturation, sans mesure communiquée, d'abord par absence de certitude de ma part, ensuite par absence de normalisation du point de saturation d'un logiciel l'autre, arrondissons à "beaucoup".
Ce qui devrait être anticipé dans le profil ICC du fabricant. Oui, je sais, on peut s'en fabriquer de personnels. Et peut on lâcher l'ordinateur, de temps à autre ?

Bref un papier dérivé de celui d'un aquarelliste connu, du nom de William Turner, qui tolère les photographies jet d'encre pigmentaire à condition qu'elles soient plutôt pastel ou high key.
Pour le contraste, il accepte d'imprimer une image aux noirs à R1V1B1 et aux blancs à 253 partout, on ne peut pas écrire qu'il casse le contraste.

Il est conforme à l'ISO 9706 chère aux acheteurs et marchands de tirages, ce que la Miss n'a pas encore précisé sur les fiches techniques de tous les formats, mais je sais qu'elle est portée de bons sentiments en cette matière.

Pas un papier pour débuter, pour cela essayez plutôt un baryté. Un papier pas polyvalent pour un sou, magnifique, pour des originaux bien choisis, voir faits pour lui.

Rémi

Jugez-vous cet avis pertinent ? /